Please assign a menu to the primary menu location under menu

Etranger

Le droit à la formation pour les travailleurs deviendra individuel

(Belga) « Le droit à la formation pour les travailleurs est réformé », confirme le ministre de l’Emploi et vice-Premier PS Pierre-Yves Dermagne dans un communiqué. Ce point fait partie de l’accord conclu mardi par le gouvernement fédéral sur le budget 2022 et sur plusieurs réformes, dont celle du marché du travail.

« On ne parle donc plus d’une moyenne sur l’entreprise. A moyen terme, chaque travailleur aura droit chaque année à 5 jours minimum consacrés à de nouveaux apprentissages. Aujourd’hui, la formation en entreprise est insuffisante. Et elle est surtout extrêmement mal répartie : par exemple, 65% des hautement diplômés avaient suivi une formation en 2016, contre 20 % chez les peu diplômés. Pire encore : un travailleur âgé entre 55 et 64 ans a aujourd’hui trois fois moins de chance d’être formé qu’un collègue âgé de 25 à 34 ans », souligne le ministre, qui n’évoque pas les autres aspects de la réforme. Une conférence de presse est attendue à 11h00 pour détailler l’ensemble de l’accord. Outre la réforme du marché du travail, la Vivaldi s’est mise d’accord sur un soutien aux ménages dans le contexte de l’augmentation des prix de l’énergie. Au 4e trimestre 2021, un chèque énergie de 80 euros sera déduit de la facture du million de ménages les plus précarisés. Le PS avait dans un premier temps avancé le montant de 100 euros. Le budget pour le chèque énergie est de 72 millions d’euros. Pour l’extension du tarif social, également décidée, un budget de 208 millions d’euros est alloué. Le fonds électricité et gaz fera d’ailleurs l’objet d’un financement unique à concurrence de 16 millions d’euros. Autre point obtenu par les socialistes, via la ministre de la Défense Ludivine Dedonder, une revalorisation de la rémunération des militaires. « Un Sergent-major avec 12 années d’ancienneté verra son salaire augmenter de 338 euros bruts soit environ 203 euros nets d’ici à la fin de la législature. Un adjudant qui affiche 25 ans d’ancienneté verra son salaire augmenter de 520 euros bruts soit environ 312 euros nets », détaille Pierre-Yves Dermagne. Le PS se réjouit également des rentrées fiscales attendues via la taxe de 0,15% sur les comptes-titres de plus d’un million d’euros. « Le comité de monitoring a calculé que la nouvelle taxe sur les comptes-titres, introduite au début de la législature, allait rapporter quelque 430 millions d’euros en 2022. » (Belga)



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire