MotoSports

Le GP du Qatar pourrait changer de date

Le Grand Prix du Qatar, qui doit ouvrir la saison 2021 du MotoGP le 28 mars, pourrait changer de date. Après l'annulation des tests de Sepang, en raison de l'état d'urgence décrété en Malaisie à la suite de la hausse des cas de COVID-19, les tests de Losail, prévus du 10 au 12 mars, sont les seuls au programme pour le moment. Motorsport.com a appris que les responsables du championnat, la FIM (la fédération), l'IRTA (l'association des équipes) et Dorna Sports (le promoteur) ont prévu une visioconférence ce jeudi pour discuter de la possibilité de modifier le calendrier prévu.

Dans le programme actuel, deux semaines séparent la conclusion des tests à Losail du Grand Prix, dont les premiers essais sont prévu le vendredi 26 mars. Les tests pourraient être repoussés pour permettre à l'ensemble du paddock de rester dans le pays avant le week-end de course, et faciliter ainsi la logistique dans le cadre de la pandémie de COVID-19. En 2020, les pilotes du MotoGP avaient regagné l'Europe avant que la pandémie ne se déclare. Un retour au Qatar étant impossible, le Grand Prix avait été annulé, tandis que les concurrents du Moto2 et du Moto3, encore présents à Doha, avaient pu maintenir leurs épreuves.

Lire aussi :

L'autre option est d'avancer la date du Grand Prix du Qatar. Mardi, la Formule 1 a annoncé le report du Grand Prix d'Australie, qui devait être sa manche d'ouverture, faisant du Grand Prix de Bahreïn, le 28 mars, la première course de l'année, le jour où le MotoGP a prévu de donner le coup d'envoi de sa saison. Les deux courses sont de plus prévues en nocturne. Plusieurs dirigeants du championnat et des équipes se demandent donc s'il n'est pas préférable de déplacer le Grand Prix du Qatar au 21 mars, afin qu'il prenne la place laissée libre par le report du Grand Prix d'Australie de F1. Pour qu'un tel changement soit possible, l'accord des diffuseurs et des organisateurs de la course de Losail sera nécessaire.

Le calendrier 2021 du MotoGP prévoit 20 dates, dont une à confirmer au cœur de l'été. Les circuits de Portimão (Portugal), Igora Drive (Russie) et Mandalika (Indonésie) sont prévus comme réservistes en cas d'annulation d'épreuve en raison de la pandémie de COVID-19.

Voir aussi :

Source de l’article Ici

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page