A la une

« Le Grêlé » : ses deux derniers enlèvements connus étaient en Seine-et-Marne

Portrait robot du criminel en série François Verove. Ses deux derniers enlèvements connus à ce jour ont eu à Mitry-Mory et à Meaux : le meurtre de Karine Leroy et le viol de la petite Ingrid.
Portrait robot du criminel en série François Verove. Ses deux derniers enlèvements connus à ce jour ont eu à Mitry-Mory et à Meaux : le meurtre de Karine Leroy et le viol de la petite Ingrid. (©Police nationale)

« Le grêlé », criminel en série recherché depuis les années 1980, a finalement été identifié. Le corps de François Verove a été retrouvé mercredi 29 septembre 2021 dans le Gard.

Des tests ADN ont permis depuis de faire le lien avec quatre meurtres et six viols commis entre 1986 et 1994 en région parisienne.

Le dernier crime connu de François Verove a été le viol de la petite Ingrid, enlevée à Mitry-Mory le mercredi 29 juin 1994. Elle avait alors 11 ans.

Un viol et un meurtre le même mois en Seine-et-Marne

Il était également soupçonné du meurtre de Karine Leroy à Meaux, également en juin 1994, le 9 précisément.

Bien qu’aucune trace ADN n’ait été retrouvée près de Karine Leroy, les enquêteurs sont toujours sur cette piste.

Sous réserve que François Verove soit bien l’auteur du meurtre de Karine Leroy, ses deux derniers crimes connus ont donc été commis en Seine-et-Marne.

Pour autant, on ignore s’il a commis d’autres meurtres ou viols depuis. « On ne peut pas imaginer qu’il se soit arrêté, déclare l’avocat des victimes, Me Didier Seban. Les recherches doivent se poursuivre pour voir quelles autres affaires il aurait pu commettre. »

Une étape pour les victimes

La découverte de l’identité du « grêlé » représente une étape pour les victimes. « C’est  important et pouvoir mettre un nom sur un visage, explique l’avocat Didier Seban. Cela permet aussi de calmer les craintes des victimes, qui peuvent avoir peur par exemple de recroiser le criminel. Quand on a été victime, on peut tout imaginer. »

L’avocat ajoute : « Il y a en même temps la déception pour les victimes de ne pas l’avoir en face de soi, de pouvoir l’interroger, d’avoir une réponse au pourquoi même si cette réponse est souvent limitée. »

Un horrible viol

C’est le dernier crime connu de François Verove, sous réserve qu’il n’en ait pas fait d’autre ensuite.
Mercredi 29 juin 1994, la petite Ingrid, 11 ans, circule à vélo sur un chemin à Mitry-Mory. Un homme se déclarant policier l’aborde. Il la fait monter dans sa voiture. Il l’emmène. Dans le véhicule, il lui a passé des menottes.
Il l’emmène dans une ferme désaffectée à Saclay, dans l’Essonne. Le viol s’est produit dans une pièce de la ferme. La petite fille aurait été retrouvée attachée à un radiateur. Près d’elle, les enquêteurs ont découvert un mouchoir en papier où se trouvait l’ADN du meurtrier.

.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre La Marne dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 834

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.