Le Neubourg : 88 arbres seront plantés cette année dans l’allée du Champ de Bataille

Courant novembre, 88 arbres seront plantés dans l'allée du Champ de Bataille, au Neubourg. 88 autres suivront l'an prochain.
Courant novembre, 88 arbres seront plantés dans l’allée du Champ de Bataille, au Neubourg. 88 autres suivront l’an prochain. ©Thomas Guilbert

La replantation de l’allée du Champ de Bataille, au Neubourg, n’aura pas trop tardé. « On abat, on replante : cela a toujours été notre discours », martèle Francis Bronnaz, adjoint notamment en charge de l’environnement. Depuis lundi 19 septembre, les lieux ont été fermés aux promeneurs pour une durée d’environ trois semaines, afin de laisser le temps à l’entreprise JCEV, de Vitot, de préparer la replantation.

La première étape passe par le piquetage. « Elle pose des jalons à chaque futur arbre pour l’ouverture des fosses de 16 min 3 s″, explique l’adjoint au maire du Neubourg. L’entreprise va ensuite ouvrir ces fosses et « purger les anciennes souches ». Cela interviendra vers la fin du mois de septembre, avant « le décompactage de la terre » et « l’apport d’amendement » dans lesdites fosses.

Plantations faites par la Ville

La phase de plantation, c’est la partie que la mairie gèrera elle-même. La Ville a décidé d’opérer en deux fois, cette année et l’an prochain, pour se prémunir contre les épisodes de sécheresse estivale et aussi en fonction de ce que les pépinières pourront fournir. En novembre, les services techniques du Neubourg planteront donc 88 arbres des essences prévues lors des précédents conseils municipaux. « On va commencer avec deux ginkgos bilobas, l’arbre aux quarante écus, juste à l’entrée de l’allée. On peut en voir un à côté de la route, au niveau des courts de tennis. À l’autre bout, juste avant la voie verte, on plantera deux cèdres du Liban. Après, on va tout mélanger le long de l’allée », précise Francis Bronnaz.

On a choisi les arbres en fonction de leur résistance au vent, à la chaleur, à la sécheresse et au soleil. Et toutes les essences peuvent attirer la faune.

Francis Bronnaz adjoint au maire chargé de l’environnement

Les deux lignes de part et d’autre du chemin seront rapprochées légèrement par rapport à l’ancienne allée de hêtres. Seize à dix-huit mètres les sépareront et, dans les rangées, les arbres seront espacés de huit mètres, protégés par « une haie de charmille de chaque côté ». Au niveau des vingt-cinq hêtres restants, 230 arbustes à fruits ont, depuis le printemps, la vocation de nourrir la faune des environs. En 2026 au plus, ces derniers hêtres seront abattus, comme « vu dans l’arrêté préfectoral », et remplacés par les nouvelles essences.

Arbres de douze à quinze ans d’âge

Les arbres que plantera la commune auront à chaque fois entre douze et quinze ans d’âge. « Leurs têtes seront formées, ils seront déjà travaillés et transplantés, pour augmenter le volume de leurs petites racines et ainsi permettre une meilleure reprise », poursuit Francis Bronnaz, rappelant que les élus ont réfléchi à des essences particulièrement solides et utiles. « On a choisi les arbres en fonction de leur résistance au vent, à la chaleur, à la sécheresse et au soleil. Et toutes les essences peuvent attirer la faune. Certaines ont des propriétés mellifères. Chez d’autres, les baies nourrissent la faune ou les plantes lui permettent de nicher. »

Pour la faune, d’ailleurs, la Ville a dispersé, le long de l’allée et dans le bois, six troncs de trois mètres et six fagots, comme demandé dans l’arrêté préfectoral. À cela s’ajoutent des nichoirs pour passereaux cavernicoles, chouettes hulottes, grimpereaux des bois, et des gîtes pour chauve-souris, écureuils et hérissons. Quant aux promeneurs, eux, ils devront patienter avant la création du parking, qui a suscité la polémique en conseil municipal. Francis Bronnaz prévient : « On n’y touche pas tant que ce n’est pas jugé au tribunal administratif. »

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Le Courrier de l’Eure dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.