A la une

Le pacte de gouvernance en débat au conseil municipal de Trun

Delphine Garnier a été recrutée dans le cadre du dispositif Petites villes de demain, que Trun (Orne) a rejoint.
Delphine Garnier a été recrutée dans le cadre du dispositif Petites villes de demain, que Trun (Orne) a rejoint. (©Le Journal de l’Orne)

Le conseil municipal de Trun (Orne) s’est tenu mercredi 29 septembre 2021. Pacte de gouvernance, conseil des jeunes, Petites villes de demain, travaux, eau potable, sont les sujets abordés.

Pacte de gouvernance

Après la loi Engagement et proximité, qui vise à revaloriser les communes, les intercommunalités se devaient de produire un pacte de gouvernance permettant aux élus locaux de « s’accorder sur le fonctionnement quotidien de leur EPCI » (Établissement public de coopération intercommunale).

Les conseils municipaux doivent entériner ce vote, qui a trois grandes lignes : cohésion et solidarité territoriales ; éducation, culture, économie et mobilité ; transition écologique et participation citoyenne.

Ce projet politique définit les instances réglementaires : conseil communautaire, président, vice-présidents, bureau, conférence des maires, commissions…

C’est sur ces grandes lignes que Jacques Prigent, maire de Trun, a exposé ce pacte de gouvernance, se félicitant de l’importance de la conférence des maires, « qui prend de l’importance dans une communauté de communes qui fonctionne très bien », souligne-t-il.

Dans le débat qui a suivi, les élus municipaux ont fait la critique « de n’avoir que deux délégués communautaires ».

Gestion de la CDC

Le rapport de la Chambre régionale des comptes de Normandie « pointe la faiblesse de la mutualisation entre la ville centre et le reste du territoire ».

La voirie reste un sujet explosif. Un compromis a dû être trouvé. « Les charges de fonctionnement ont été restituées aux communes, un fonds de concours a été instauré pour le financement des investissements à hauteur de 30 % à la charge des communes. »

Pour les travaux de la rue Vital-Lenormand, dont le budget atteint 98 691 € TTC, la commune participera via le fonds de concours à 24 672 €.

Petites villes de demain

Trun a signé une convention d’adhésion au dispositif Petites villes de demain, comme Putanges-le-Lac et Écouché-les-Vallées. Un poste de chargé de mission, financé par l’Agence nationale de la cohésion des territoires et la banque des territoires à hauteur de 75 %, le reste par les trois structures adhérentes, a été attribué à Delphine Garnier.

Pendant 18 mois, elle devra construire un projet de territoire pour relancer l’attractivité de ces trois villes lauréates aux besoins spécifiques. Le maire a demandé aux conseillers d’apporter leur aide avec leur connaissance du territoire.

Des réunions publiques permettront à la population de s’approprier des projets en apportant des idées qui compléteront les idées déjà avancées par la municipalité.

Effacement des réseaux et TE 61

Dans le cadre des effacements des réseaux électriques par Territoire énergie 61, Trun a la possibilité de s’engager sur l’effacement des réseaux de télécommunication et l’éclairage public par la CDC.

Une délibération a été prise pour l’effacement des réseaux par priorité : la rue de l’Église, la place du Dr-Amourel, la rue du Petit-Pré, la rue Charlotte-Corday et la rue Dumont-d’Urville.

Conseil des jeunes

Laura Masson, élue du Conseil des jeunes, est allée à la rencontre des collégiens pour tenter de trouver des candidats, sans succès. Le projet de le relancer a dû être abandonné.

Pour la Maison des jeunes, Léa Viel, conseillère municipale, se charge du dossier et prévoit une réunion publique le 27 octobre, à 18 h à la salle de réunion.

Une Journée de l’environnement pourra aussi y être évoquée en partenariat avec les élus, les agents techniques et toutes les bonnes volontés.

Rapport du service eau potable

Le rapport annuel du maire sur le prix et la qualité du service de l’exercice 2020 a été présenté au conseil et est accessible sur le site internet de l’Observatoire national des services publics de l’eau et de l’assainissement. Le tarif de l’eau pour la partie communale reste inchangé.

Départ à la retraite

Françoise Faucon, adjointe technique, est partie à la retraite le 29 septembre. Elle est remplacée par Véronique Lefèvre.

Divers travaux

Concernant le cimetière, un devis proposé par l’AIPPA (Association insertion pour le Pays d’ Auge et d’Argentan) pour la pose de bordures le long des bandes enherbées, l’étalement de graviers dans les allées et le nivellement, pour un tarif à hauteur de 20 258 € TTC.

Concernant les balcons du logement de l’école, la réparation d’une dégradation, qui présente un danger pour les enfants, représente un budget de 10 687 € TTC.

Enfin, pour la réfection d’une dalle rue Agace, les travaux déjà votés pour une somme de 6 574 € TTC, nécessitera des travaux complémentaires.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Le Journal de l’Orne dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 834

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.