News 24-7

Le président de la Seine-Saint-Denis veut empêcher le meeting d’Eric Zemmour à Villepinte

Stéphane Troussel a lancé une pétition et un site pour demander au groupe Viparis, qui gère le parc des expositions de Villepinte, de refuser d’accueillir le candidat à l’élection présidentielle.

Stéphane Troussel vent debout contre le meeting d’Eric Zemmour au Parc des expositions de Villepinte, dimanche soir. Le président du département de Seine-Saint-Denis a lancé une pétition et un site pour s’opposer à la venue du candidat d’extrême droite, selon une information de France Inter, confirmée par BFMTV.

L’élu socialiste, qui affirme avoir lancé cette démarche en tant que « citoyen de Seine-Saint-Denis », adresse sa pétition au groupe Viparis qui gère le Parc des expositions pour tenter de le faire plier. Sur le site pascheznous.fr, il rappelle au groupe sa « charte de la diversité en entreprise » dans laquelle il s’engage à « promouvoir l’application du principe de non-discrimination, sous toutes ses formes ».

« Ces engagements sont absolument incompatibles avec l’accueil » du polémiste poursuit Stéphane Trousset. Et d’ajouter: « L’argument économique ne peut tout justifier : non, on ne peut pas faire du ‘business’ avec des marchands de haine, lorsqu’on dit défendre les valeurs de la diversité ».

Sur Twitter, Stanislas Rigault, président de Génération Z, a réagi, pointant « un président de département qui n’arrive rien à interdire chez lui mais qui veut empêcher un candidat à l’élection présidentielle de s’exprimer pour un meeting. Drôle de conception de la démocratie ».

« De mon côté, ça me donne qu’une envie: tout faire pour que la mobilisation soit énorme: », ajoute-t-il dans un autre message.

Sylvain Poulet avec Benjamin Rieth



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire