A la une

Le président du Kenya, William Ruto, inquiet d’un risque de « famine dans la Corne de l’Afrique »

Publié le :

Dans un entretien accordé à France 24 en marge de l’Assemblée générale des Nations unies à New York, le nouveau président du Kenya, William Ruto, alerte sur un risque de famine dans la Corne de l’Afrique, estimant que « 3,1 millions de personnes sont confrontées à une grave sécheresse » au Kenya seulement. « Ce n’est plus un défi pays par pays. Cela devient un défi multilatéral », insiste-t-il, appelant à l’aide les institutions internationales et les prêteurs. Le chef de l’État kényan impute la sécheresse au changement climatique, mais souligne que la situation a été exacerbée par la guerre en Ukraine et la chute des exportations de céréales vers l’Afrique qui en a résulté.

Interrogé sur le conflit en cours dans la région éthiopienne du Tigré, William Ruto se dit « très préoccupé », affirmant que « ce qui se passe en Éthiopie atteint le Kenya ». Toutefois, dans le cadre de l’Union africaine, « nous devrions être en mesure d’amener les parties à la table [de négociation] le plus tôt possible », assure-t-il.

William Ruto évoque également sa relation avec son prédécesseur, Uhuru Kenyatta, qu’il a nommé émissaire en Éthiopie et en République démocratique du Congo. Il se déclare « bon ami » d’Uhuru Kenyatta et estime que ce dernier « apporte de la valeur aux processus » dans les deux pays.

Enfin, questionné sur le conflit en Somalie voisine, où des troupes kényanes sont déployées depuis 15 ans, il répond : « Ces troupes rentreront chez elles dès que nous aurons terminé notre mission en Somalie. » William Ruto exprime l’espoir que le nouveau président somalien soit « plus engagé dans la lutte contre les Shebab ».



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 13 124

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.