A la une

« Le sport de haut niveau est une vie difficile », confie l’ancienne joueuse de tennis Justine Henin

Publié le :

Alors que le tournoi de Roland-Garros bat son plein, l’ancienne joueuse de tennis, quatre fois championne de ce Grand Chelem, Justine Henin, s’est confiée, vendredi, au micro de France 24 sur la question de la santé mentale dans le sport, évoquant la pression qui peut parfois paralyser les jeunes athlètes. 

« Le sport de haut niveau, c’est une vie difficile, qui est faite de beaucoup de sacrifices et qui ne permet pas la même jeunesse que pour quelqu’un d’autre », s’est confiée l’ancienne numéro 1 mondiale Justine Henin au micro de France 24. « On vit pas mal de pression mais cela reste notre choix », a ajouté la quadruple championne du tournoi de Roland-Garros, alors que la question de la santé mentale des sportifs est régulièrement mise en lumière ces derniers mois. 

Si elle explique avoir subi cette pression en tant qu’athlète, au début des années 2000, elle déplore, qu’aujourd’hui, les sportifs vivent dans une « ère de la communication » qui « pose beaucoup de questions ». « Et le rapport au temps n’est plus le même. Il faut tout le temps réagir, être sur la balle », regrette-t-elle.

« La question des résultats, de semaine en semaine, a toujours été présente », continue-t-elle. « Mais la concurrence est désormais plus rude et il y a de moins en moins de place pour l’intimité. C’est pour cela qu’il faut un entourage fort. »

L’ancienne joueuse de tennis, marraine d’un programme jeunes talents en Belgique, essaie ainsi de faire comprendre aux jeunes sportifs « qu’il est important de se réserver du temps personnel et de rester créatifs… ». « L’important, c’est de réussir à transformer ce stress en moteur »,conclut-elle.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 676

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.