News 24-7

Le squelette de l’orque retrouvée dans la Seine va entrer au Muséum national d’Histoire naturelle

L’animal avait été bloqué dans la Seine pendant plusieurs semaines avant d’être retrouvé mort. Son squelette va intégrer les collections du Muséum d’Histoire naturelle à Paris.

Une première pour le musée. Le squelette de l’orque retrouvé mort dans la Seine fin mai, va entrer dans les collections du Muséum national d’Histoire naturelle, a annoncé l’établissement dans un communiqué.

L’autopsie de l’animal avait été réalisée au lendemain de sa découverte, en présence notamment d’experts du musée qui avaient pu récupérer l’intégralité de son squelette.

Une opportunité « essentielle »

Ce dernier va être « dégraissé, nettoyé, inventorié (chaque os sera numéroté) et enfin conditionné, pour intégrer la collection des mammifères marins », précise le musée.

« Cette opportunité de collecte est essentielle pour l’enrichissement des collections scientifiques nécessaires aux activités de recherche, d’enseignement et de diffusion des connaissances, activités phares du Muséum », continue l’établissement parisien.

Pendant plusieurs semaines, l’orque a été bloqué dans la Seine et son pronostic vital inquiétait les spécialistes. Cette femelle avait été aperçue pour la première fois le 16 mai entre Honfleur et Le Havre, près du Pont de Normandie.

Une opération de sauvetage avait été tentée avant que la préfecture de Normandie et de la Seine-Maritime ne décide de l’euthanasier afin de « mettre fin aux souffrances subies par l’orque, et pour mener des analyses poussées sur la pathologie ». Quelques jours après cette annonce, le cétacé avait été retrouvé mort et son corps récupéré.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 541

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.