le Tour de France arrive dans l’Hexagone ce mardi


Martin Lange, édité par Romain Rouillard
, modifié à

Après trois étapes inaugurales au Danemark et une journée de repos ce lundi, le Tour de France débarque sur nos routes hexagonales à partir de mardi. Une étape dans les Hauts-de-France entre Dunkerque et Calais qui sied parfaitement à l’actuel maillot jaune, le Belge Wout Van Aert.

Le Tour de France 2022 va enfin pouvoir bien porter son nom. Après trois jours de course au Danemark et une journée de repos lundi, les 176 coureurs qui composent le peloton sont arrivés dimanche soir dans le Nord et ont pour la plupart dormi près de Lille. Bien qu’il n’y ait pas eu d’étape ce lundi, tous les cyclistes sont tout de même montés sur leur vélo. En effet, c’est la première fois qu’une journée de repos intervient si tôt dans le Tour de France. Par conséquent, les organismes ne sont pas vraiment fatigués et il est nécessaire de garder le rythme en roulant, ont indiqué plusieurs coureurs à Europe 1.

Des côtes et du vent au programme

Le programme du jour était donc composé d’un entraînement lundi matin et de soins lundi après-midi afin de préparer au mieux l’étape de demain, la première en France, dans le Nord. Une région passionnée par le vélo. Matis Louvel, coureur de l’équipe Arkéa-Samsic et néophyte sur le Tour, n’a qu’une seule hâte : découvrir le public français. « En espérant qu’ils soient aussi nombreux qu’au Danemark. Je pense qu’il y aura un petit peu moins de monde mais la ferveur sera là quand même. Je suis impatient de découvrir ce que ça va donner en France ». 

Le peloton a rendez-vous ce mardi à Dunkerque, direction Calais, pour une étape piégeuse avec une succession de côtes et beaucoup de vent, spécialement sur la Côte d’Opale. Un profil qui correspond en tout cas parfaitement au maillot jaune belge Wout Van Aert.





Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.