Formule 1

L’équipe Haas assume totalement d’avoir copié le concept Ferrari

Le directeur de Haas, Guenther Steiner, assume totalement le fait que son équipe ait pris la décision de “copier” le concept de Ferrari avec sa monoplace mise à jour en Hongrie.

L’écurie Haas a attendu la treizième course de la saison 2022 pour introduire un package de nouveautés sur sa monoplace et le moins que l’on puisse dire est que la VF22 mise à jour ressemble comme deux gouttes d’eau à la Ferrari F1-75. En effet, la Haas mise à jour présente un certain nombre de développements similaires à ceux de la F1-75 de Ferrari et Steiner affirme que le partenariat avec l’écurie italienne – qui lui fournit moteur, boîte de vitesses, suspensions et autres composants – fait qu’il était tout à fait logique de copier le concept de son partenaire plutôt que de chercher à partir sur un concept inconnu.

“Est-ce que quelque chose ne va pas avec ça ? Il y a trois concepts – le concept Ferrari, le concept Red Bull et le concept Mercedes. Nous sommes les plus proches de Ferrari, donc nous allons évidemment regarder ce qu’a fait Ferrari et copier. Mais cela a pris un peu de temps, car ils devaient lancer leur voiture et faire des courses, puis nous avons dû aller en soufflerie faire des tests en regardant cette voiture.” a expliqué Steiner durant le week-end du Grand Prix de Hongrie.

“Donc, si nous avons le même concept de Ferrari, nous n’allons pas copier la Williams ; évidemment, vous copiez quelque chose qui est similaire. Par conséquent, cela prend un peu de temps parce que vous voulez voir ce que font les autres, ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.”

“Nous avons pris un peu de temps nous-mêmes, parce que je pense que nous sommes dans une bonne position par rapport à là où nous voulions être. Nous ne nous attendions pas à être aussi forts en début de saison, donc nous avons essayé de gagner autant que possible [avec le nouveau package] et essayé d’aller dans la bonne direction. Mais aller en soufflerie et développer, cela prend du temps.”

Le team principal de l’équipe Haas dit qu’il ne craint pas qu’une autre équipe de la grille décide de porter réclamation pour avoir copié Ferrari : “Si quelqu’un dit que nous copions, je donnerais la même réponse : qu’aurions-nous à gagner en copiant Williams ? Sans manquer de respect à Williams, il s’agit d’un concept totalement différent et ils sont derrière nous [au championnat]. Si vous copiez quelque chose, vous copiez ce qui se fait de mieux et en ce moment c’est Red Bull et Ferrari.”

“Sur notre voiture, nous avons le même moteur que Ferrari, la même boîte de vitesses, la même suspension, alors pourquoi devrions-nous copier autre chose ? Ils [Ferrari] gagnent des courses. Un et un font toujours deux, et nous ne sommes pas si stupides.”

La Haas jugée conforme

Pour que les choses soient claires : la monoplace de l’équipe Haas a été jugée conforme par la FIA et c’est pour cette raison qu’aucune équipe de la grille n’a tenté de porter une réclamation pour “copie” comme ce fut le cas un peu plus tôt cette saison avec l’Aston Martin AMR22 mise à jour et qui affichait de grandes ressemblances avec le concept de la RB18 de l’équipe Red Bull.

Malgré les ressemblances (surtout au niveau des pontons), la monoplace de l’équipe basée à Silverstone a été jugée conforme par la FIA qui estime que Aston Martin n’a pas fait preuve de “rétro-ingénierie” en utilisant des photographies ou des données techniques de la Red Bull, ce qui est parfaitement interdit par la réglementation technique en F1.

De son côté, Red Bull a “pris acte” de la décision de l’instance dirigeante, mais a tout de même décidé de lancer un enquête en interne, notamment parce que l’écurie de Milton Keynes soupçonne l’un de ses anciens employés d’avoir peut-être fourni des informations confidentielles à Aston Martin, alors que Aston Martin a recruté de grands noms au cours de l’hiver, dont l’ancien responsable de l’aérodynamique chez Red Bull, Dan Fallows.

Du côté de chez Haas, la situation est un peu différente car la formation américaine a signé un partenariat avec Ferrari et leur relation va même un peu plus loin puisque Haas possède désormais des bureaux au sein-même de l’usine Ferrari à Maranello : un bureau d’études dirigé par Simone Resta, responsable de l’ingénierie châssis chez Ferrari.

Après le Grand Prix de Hongrie, l’équipe Haas occupe la septième place au championnat du monde des constructeurs avec 34 points inscrits depuis le début de l’année, soit 7 de plus que l’écurie AlphaTauri et 17 de moins qu’Alfa Romeo, alors qu’il reste encore neuf courses à disputer.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 270

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Alert: Content selection is disabled!!