Home En bref Les Andelys. Sabine Longfier, nouvelle directrice des affaires générales
En bref

Les Andelys. Sabine Longfier, nouvelle directrice des affaires générales

Les Andelys Sabine Longfier directrice des affaires générales
Sabine Longfier est arrivée en juillet à la mairie des Andelys (Eure) en qualité de directrice des affaires générales. ©L’Impartial

Succéder à Élisabeth Lestang, qui a pris sa retraite après 43 ans de mairie, n’était pas une mince affaire.

Mais Sabine Longfier s’y attelle avec le sourire. Elle est arrivée à la mi-juillet pour occuper la fonction de directrice des affaires générales à la mairie des Andelys (Eure).

« Élisabeth Lestang m’a fait un tuilage sur plusieurs demi-journées pour m’expliquer sa façon de travailler, les différentes thématiques que je pouvais rencontrer et surtout sa méthode de classement. Car dans les affaires générales, il y a beaucoup de documents donc il faut savoir où chercher les informations », explique-t-elle non sans remercier sa prédécesseure, qui est venue sur son temps personnel.

Une grande expérience des collectivités

À bientôt 50 ans, mariée avec deux enfants, Sabine Longfier jouit d’une certaine expérience dans les collectivités territoriales. Elle a travaillé neuf ans en intercommunalité. Elle a connu la Communauté de communes, la Communauté d’agglomération puis la communauté urbaine. Puis ce fut la mairie de Poissy où elle était en charge d’une démarche qualité sur l’accueil du public, la labellisation Marianne, pendant deux ans.

Elle arrive de Maisons-Laffitte (Yvelines) où elle était directrice des affaires générales et de la modernisation des services publics pendant un an et demi.

« C’est un poste équivalent avec une équipe à peu près identique d’une dizaine de personnes. Là, la nouveauté, c’est la diversité. Il n’y a pas que les affaires générales classiques, il y a aussi l’entretien des bâtiments et les archives. Ce sont deux thématiques que je ne connaissais pas ».

À lire aussi

  • Les Andelys. Placée en redressement judiciaire, l’entreprise Holophane en sursis jusqu’en mai 2023

Ses missions

Sabine Longfier entourée de ses deux élus référents et de la responsable du Pôle Services à la population et proximité.
Sabine Longfier entourée de ses deux élus référents et de la directrice du Pôle Services à la population et proximité. ©L’Impartial

La directrice des affaires générales dépend du Pôle Services à la population et proximité que dirige Sabrina Boucetta.

De par ses attributions, elle a deux élus référents : Martine Vantreese (dynamisation commerciale, logement) et Léopold Dussart (affaires générales, développement urbain et sécurisation).

Le service des affaires générales renferme beaucoup de choses. Cela va de la gestion des assurances à l’occupation du domaine public en passant par la partie état civil et biométrie, l’accueil, la salubrité, l’entretien des bâtiments et les archives.

Sabine Longfier aura aussi en charge les élections. Les prochaines, les européennes, auront lieu en 2024.

« Cela demande du temps, il y a un gros travail de préparation, la gestion de la liste électorale avec les inscriptions et les commissions de révision des listes ».

Mais pour l’heure, le recensement qui a commencé jeudi 19 janvier, l’accapare beaucoup.

« La ville est découpée en 17 districts, avec une moyenne de 250 à 280 logements en moyenne. On a travaillé au recrutement et à la formation des agents recenseurs, un par district. En amont, il y a des vérifications à faire, des documents à éditer, c’est très dense. Pendant le recensement, il y aura un gros travail d’accompagnement, de saisie sur les logiciels ».

À lire aussi

  • Les Andelys. Recensement 2023 : dix-sept agents à travers la ville

Les prochaines semaines s’annoncent bien remplies.

Initier la démarche qualité

Celle que ses anciens collègues ont tour à tour surnommé « Miss procédures » puis « Miss Post-it® » base son travail sur les échanges, la participation et la transversalité.

En 2023, il a été demandé à Sabine de commencer à travailler sur la démarche qualité pour la collectivité. Il s’agira de réfléchir à une organisation de travail, de calendrier à proposer aux élus pour démarrer la phase opérationnelle dès 2024 qui ira de paire avec l’organisation des services accueil, la gestion des courriers, la dématérialisation en lien avec les services supports.

Related Articles

En bref

Au sud de Nantes : il passe derrière le comptoir du buraliste pour voler des cigarettes

L’homme avait fini par quitter le bureau de tabac sur un scooter,...

En bref

Bernay. Le bar les Saltimbanques fait les choses en grand pour son anniversaire

Élise Selles et Kévin Boise se sont installés en février 2022.  ©archives...

En bref

Alençon. Un don de 1 000 € pour le groupement d’employeurs

Jean-Claude Renard, le président de la caisse Alençon-Centre du Crédit Mutuel, a...

En bref

Mortain-Bocage : au collège Robert de Mortain, les 3e ont élaboré leur projet innovant

Remise des diplômes pour le défi Teknik le jeudi 2 février. Au...