les Bleues décimées par les blessures


Axel May, édité par Yanis Darras

Mauvaise nouvelle pour l’équipe féminine de France de basketball. À quelques heures de leur premier match de la Coupe du monde de basket féminin, les Bleues ont perdu leur principale arme offensive : Marine Johannès. Malgré la blessure de cette dernière, les basketteuses comptent bien remporter leur match face à l’Australie.

Pour l’ouverture de la Coupe du monde de basket féminin, c’est l’hécatombe chez les basketteuses françaises. Dernier forfait en date : celui de la capitaine Marine Johannès, la principale arme offensive des Bleues selon les propres mots du sélectionneur, Jean-Aimé Toupane. La joueuse s’est blessée à une cuisse lors d’un match d’entraînement. Pas de chance pour l’équipe qui se trouve dans une poule très compliquée avec notamment comme adversaires, les Japonaises, vice-championnes olympiques, et les Australiennes, qui jouent à domicile. 

« On va essayer d’en profiter »

« Peut-être que l’on peut créer la surprise lors de ce match, je l’espère », explique Gabby Williams. « Et, en plus, on ne se met pas beaucoup de pression. Donc, on va essayer d’en profiter. Et lorsqu’on joue avec cet état d’esprit, des bonnes choses arrivent », poursuit la franco-américaine. 

Objectif pour les basketteuses : aller le plus loin possible. Officiellement, les Bleues visent le podium. Mais pour cette équipe de France décimée par les blessures, s’extirper de la poule de qualifications serait déjà un petit exploit. Les joueuses de Jean-Aimé Toupane affronteront l’équipe de basket australienne ce jeudi midi (heure de Paris). 



Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.