A la une

Les communes rurales de l’Essonne sont désormais éligibles à la fibre optique

Le Département et le syndicat mixte Essonne Numérique ont inauguré jeudi à Champcueil le raccordement en fibre optique de la 50 000e abonnée du département.
À Champcueil (Essonne), ce boitier récemment installé a permis de raccorder à la fibre optique douze foyers dans le hameau de Loutteville. (©Actu Essonne / T.F.)

95%, c’est le pourcentage de communes de l’Essonne couvert en fibre optique. Crée par le Département et sept intercommunalités dans le but de déployer la fibre dans 123 communes du sud Essonne, le syndicat mixte Essonne Numérique a fêté jeudi 23 juin 2022 le raccordement en fibre optique de la 50 000e abonnée du département.

« Le débit est bien meilleur »

Il y a deux semaines, Nathalie Thaumiaud, habitante depuis 24 ans du hameau de Loutteville à Champcueil, a dit adieu à sa connexion ADSL avec le raccordement de sa maison à la fibre optique.

« Le débit est bien meilleur, cela va me permettre d’accomplir plus facilement mes démarches administratives et de gagner du temps, assure-t-elle. Avant avec l’ADSL, je ne captais plus certaines chaines quand il y avait de la pluie ou de l’orage ».

Dans cette ville de 2 900 habitants, la fibre est disponible depuis novembre dernier. « Sur 861 foyers éligibles 378 ont souscrit à une offre fibre. Bientôt la mairie sera également raccordée », précise Sandrine Jacquet, la maire de Champcueil.

« La pandémie de Covid-19 nous a montré qu’une bonne connexion à internet est essentielle pour pouvoir télétravailler mais aussi pour utiliser nos logiciels à la mairie », souligne l’élue.

Un investissement de 90 millions d’euros

Si les zones urbaines du Département sont couvertes depuis plusieurs années déjà, les communes rurales notamment dans le sud-Essonne ne bénéficiaient pas de cette technologie car elles n’étaient pas incluses dans le déploiement fibre optique des opérateurs privés.

Depuis 2017, Essonne Numérique, déploie directement la fibre optique dans 123 communes du sud de l’Essonne, jusqu’aux habitations les plus éloignées. 

Vidéos : en ce moment sur Actu

Un déploiement qui représente un investissement de 90 millions d’euros financés par l’État, la Région, le Département et les intercommunalités.

Nathalie Thauviaud  (à gauche) est la 50 000e abonnée à la fibre optique déployée par le syndicat Essonne numérique
Nathalie Thaumiaud (à gauche) est la 50 000e abonnée à la fibre optique déployée par le syndicat Essonne numérique (©Actu Essonne / T.F.)

La fibre doit être une chance pour tous

Ouvert et libre d’accès pour tous les opérateurs commerciaux (Orange, SFR, Bouygues Télécom, Free, etc.), le réseau bénéficie avec 50 000 abonnés à ce jour, d’un « taux de pénétration de 45 % », se félicite Lionel Recorbet, le président de XpFibre, délégataire de service publique pour le Très Haut Débit d’Essonne Numérique.

« On espère une augmentation de 50 % du nombre d’abonnés dans les 12 mois à venir », ambitionne François Durovray, le président du Département qui salue un déploiement effectué « avec succès et en un temps record » et rappelle « l’enjeu fort » que cela représente pour le développement et le dynamisme du territoire. 

Vers le développement de nouveaux services

« La fibre doit être une chance pour tous que l’on habite ou travaille à Évry-Courcouronnes, 67 000 habitants comme à Chatignonville, 60 habitants, insiste le chef de l’exécutif local. Demain, chaque collectivité du département doit pouvoir avoir accès aux nouveaux services que nous souhaitons développer ».

Le raccordement des 123 communes du sud-Essonne quasiment terminé, le syndicat Essonne Numérique entend réorienter une partie de son action pour faciliter l’accès à de nouveaux services numériques.

Parmi les pistes envisagées : la vidéo-protection pour les communes, le développement pour les particuliers à l’âge avancé, d’outils contribuant à leur maintien à domicile ou encore des instruments numériques pour réduire les consommations énergétiques des bâtiments.

Le syndicat explique pouvoir agir rapidement en cas de problème

Si ailleurs en Essonne, l’exploitation de la fibre optique connait des difficultés engendrant la colère des usagers et des collectivités, le syndicat Essonne Numérique met en avant le fait d’être propriétaire des infrastructures qu’il a déployé.

« Si des dysfonctionnements surviennent, on va rapidement avoir un signalement de la part des communes ou des intercommunalités membres et réparer sans contrainte », assure 
Michel Ballereau, directeur d’Essonne Numérique.

Au total, le syndicat a déployé 287 armoires (sous-répartiteurs optiques) dont chacune permet de raccorder 300 à 600 foyers. 

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Essonne dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 649

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.