News 24-7

Les éoliennes en mer génèrent 6500 emplois en France, en hausse de 36%

La filière des énergies marines renouvelables est passée de 4800 à 6500 emplois en 2021. Les premiers kilowatts d’électricité de l’éolien en mer ont été produits cette semaine.

La filière des énergies marines renouvelables a fourni en 2021 plus de 6.500 emplois (équivalent temps plein) en France, avec la construction des parcs éoliens et l’implantation d’usines, selon un bilan annuel publié mardi par le secteur.

C’est une progression de 36% par rapport à 2020, selon l’Observatoire des énergies de la mer.

L’année 2021 a vu le lancement d’un 4e chantier éolien offshore, celui de Courseulles-sur-Mer (Calvados), et la poursuite de Saint-Nazaire, Fécamp (Seine-Maritime) et Saint-Brieuc.

Les ports de Fécamp et La Turballe (Loire-Atlantique) ont fait l’objet de travaux d’installation des bases de maintenance de deux parcs. Autres chantiers, dans les ports de Brest ou encore de Port-la-Nouvelle (Aude) qui accueillera deux projets de fermes pilotes éoliennes flottantes.

20.000 emplois d’ici 2035

Un tiers de l’emploi se trouve en Normandie (2.266), site des usines Siemens Gamesa du Havre (inaugurée en 2022) et GE de Cherbourg. Suivent les Pays de la Loire (1.832 emplois), indique encore l’Observatoire dans ce rapport, présenté au Havre aux assises du Syndicat des énergies renouvelables (SER).

En mars, le secteur a signé avec l’État un « pacte » l’engageant à atteindre d’ici 2035 au moins 20.000 emplois (directs et indirects) sur le territoire.

« La filière est sur cette trajectoire », assure l’Observatoire, et pour 2022 elle prévoit 1.700 emplois supplémentaires.

Quelque 2,6 milliards d’euros ont été investis en 2021 dans le secteur, dont 2,2 par les développeurs, selon l’Observatoire. Prestataires et fournisseurs ont réalisé 1,3 milliard d’euros de chiffre d’affaires (65% de plus que l’année précédente).

Le secteur en France est constitué de PME comme de grosses entreprises. Environ 17% sont des « pure players », les autres venant du BTP, de l’énergie, la construction navale, la logistique…

Outre l’éolien, les énergies marines renouvelables sont l’hydrolien, le houlomoteur et l’énergie thermique des mers, qui génèrent investissements et emplois (143 dans l’hydrolien en France) sans développement commercial encore.

La France a produit pour la première fois de l’électricité éolienne en mer cette semaine, ont annoncé les opérateurs du parc de Saint-Nazaire et RTE. Le parc en mer de Saint-Nazaire, tout premier en France à entrer en service, comptera à terme 80 éoliennes, qui seront progressivement posées d’ici la fin de l’année. Depuis la première pose en avril, il compte désormais 27 éoliennes installées.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 406

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.