les victimes racontent l’horreur de la soirée du 14 juillet 2016


Publié

Procès attentat de Nice : les victimes racontent l’horreur de la soirée du 14 juillet 2016
Article rédigé par

N.Perez, E.Martin, A.Dupont, R.Gardeux, D.Turpin, E.De Pourquery, H.Horoks

France 2

France Télévisions

Mercredi 21 septembre, les victimes de l’attentat de Nice ont pu prendre la parole face à la cour d’assises. Toutes ont rapporté l’horreur de la soirée du 14 juillet 2016.

Au procès de l’attentat de Nice du 14 juillet 2016, des victimes sont venues témoigner de l’enfer qu’elles ont vécu ce soir-là sur la promenade des Anglais, mercredi 21 septembre. Certaines n’auraient pas dû être là et sont marquées à jamais. « J’ai vu le camion foncer sur des enfants, j’ai vrillé. J’ai sorti mon couteau et j’ai couru derrière le camion, je voulais le neutraliser », raconte Gwenaël Leriche.  

D’autres victimes vont raconter la violence qu’elles ont vécue après la tragédie. Jacques Borla a erré pendant trois jours d’hôpitaux en commissariats pour rechercher Laura, 14 ans, l’une de ses filles jumelles. À la barre, il raconte son calvaire et l’annonce brutale du décès de sa fille, faite par un commissaire. Le père de famille s’est dit soulagé d’avoir pu témoigner face à la cour d’assises. 





Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.