les victimes témoignent de l’horreur des atrocités


Publié

Procès attentat de Nice : les victimes témoignent de l’horreur des atrocités
Article rédigé par

Depuis le mardi 20 septembre, les victimes de l’attentat de Nice et leurs familles témoignent à la barre de la cour d’assises spéciale de Paris.

Mercredi 21 septembre, les témoignages des victimes de l’attentat de Nice se succèdent à la cour d’assises spéciale de Paris. Depuis la veille, elles racontent l’horreur des atrocités commises ce soir-là. L’un des témoins au procès décrit ainsi l’attaque du camion : « On aurait dit une moissonneuse qui passait dans un champ de blé. » Son frère perd alors connaissance à ce moment-là. Quand il se réveille, il se dit « ce n’est pas possible, c’est la guerre ». Il voit alors une femme écrasée avec un bébé dans les bras. Il ajoute, pour conclure : « En tant que musulman, je veux dire que le djihad, ce n’est pas de tuer des gens ».  

Ce témoignage permet de rappeler qu’un tiers des victimes de cet attentat sont musulmanes et près de la moitié est étrangère. L’une des mères de victime s’est adressée aux accusés : « Vous êtes des personnes cruelles. » Aucune réaction n’a été observée dans le box. 





Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.