Etranger

Libération des derniers citoyens turcs enlevés début mai par un gang haïtien

(Belga) Cinq citoyens turcs, encore otages d’un gang haïtien qui les avait enlevés début mai, alors qu’ils venaient d’entrer en Haïti à bord d’un bus avec sept autres personnes, ont été libérés mardi, a annoncé mercredi à l’AFP une source proche du dossier.

Les circonstances de cette libération n’ont pas été dévoilées mais les jeunes hommes, âgés de 20 à 26 ans, sont en apparente bonne condition physique, selon les informations fournies par la même personne. Il y a une dizaine de jours, les trois jeunes femmes turques qui voyageaient avec eux avaient, elles, été relâchées par leurs ravisseurs « parce qu’elles étaient malades », avait alors indiqué Michaelle Durandis, représentante de la compagnie d’autobus Metro. Le 8 mai, le groupe était parti en car de Saint-Domingue, la capitale de la République dominicaine, à destination de Port-au-Prince. Le véhicule avait été détourné en Haïti, peu de temps après son passage à la frontière, par l’une des plus puissantes bandes armées du pays. Douze personnes se trouvaient alors à bord: huit ressortissants turcs, trois Haïtiens et un Dominicain. Les huit citoyens turcs sont membres d’une association éducative et religieuse présente en Haïti depuis 2019 et qui fournit des cours de langues et d’enseignement religieux musulman, selon son site internet. Les deux employés de la société de transport, une hôtesse haïtienne et le chauffeur dominicain, avaient été libérés moins d’une semaine après le détournement du bus. Les deux passagers haïtiens avaient par la suite été relâchés par le gang, contre le paiement d’une rançon au montant non rendu public, selon la représentante de la compagnie Metro qui n’était pas en mesure de fournir la date de cette libération. (Belga)



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 14 241

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Alert: Content selection is disabled!!