Home En bref Ligne 18 du Grand Paris Express : le design intérieur des rames du futur métro dévoilé
En bref

Ligne 18 du Grand Paris Express : le design intérieur des rames du futur métro dévoilé

Afin de répondre aux besoins spécifiques de la ligne 18 et aux attentes des voyageurs, ces rames ont été conçues de manière collaborative par le bureau de design d’Alstom, Advanced & Creative Design, en collaboration avec Île-de-France Mobilités, la SGP et Egis Rail.
Afin de répondre aux besoins spécifiques de la ligne 18 et aux attentes des voyageurs, ces rames ont été conçues de manière collaborative par le bureau de design d’Alstom, Advanced & Creative Design, en collaboration avec Île-de-France Mobilités, la SGP et Egis Rail. (©Alstom SA 2023)

Elles circuleront à une vitesse moyenne de 65 km/h et pourront circuler jusqu’à 100 km/h en vitesse de pointe. Ce mercredi 15 février 2023, le design intérieur des rames de la ligne 18 du nouveau métro francilien qui reliera l’aéroport d’Orly à Versailles en traversant l’Essonne, a été révélé par Île-de-France Mobilités, la Société du Grand Paris et Alstom.

À lire aussi

  • IMAGES. Des militants écologistes bornent des terres agricoles menacées par la ligne 18

Elles pourront transporter jusqu’à 350 passagers

Financées intégralement par Île-de-France Mobilités, les premières rames seront mises en service sur la ligne 18 à partir de 2026 à l’ouverture du tronçon entre Massy Palaiseau et le CEA Saint-Aubin.

Composées de trois voitures, les futures rames pourront transporter jusqu’à 350 passagers, y compris des personnes à mobilité réduite grâce à un accès de plain-pied via trois larges portes sur chacune des voitures.

Grâce à un pilotage 100 % automatique, ces rames pourront être déployées en nombre en heure de pointe (85 secondes entre les trains) et offriront à ligne 18, des performances « élevées et une grande fiabilité », soulignent dans un communiqué commun, les trois entités impliquées dans la réalisation des rames.

À lire aussi

  • Banderole contre la ligne 18 : les deux militants d’Extinction Rebellion relaxés

Connexion internet, prises USB et écrans d’informations dynamiques

S’il circulera bien sûr deux rails, le métro de la ligne 18 sera alimenté en électricité par à un 3e rail à captation inversée permettant de récupérer l’énergie générée lors des phases de freinage et de la restituer ensuite, évitant ainsi l’utilisation de caténaire sur la partie aérienne.

Une vidéo partagée sur les réseaux sociaux détaille bon nombre des caractéristiques de l’aménagement des rames : diversité de barres de préhension, d’espaces, d’assises au choix des voyageurs, connexion internet, prises USB et écrans d’information dynamiques.

À lire aussi

  • Essonne : découvrez en vidéo la future station Massy Opéra sur la ligne 18

Des vitres panoramiques

« Les larges couloirs, les intercirculations élargies et les ouvertures panoramiques généreuses à chaque extrémité procurent une sensation d’espace et permettent une grande fluidité de circulation », soulignent Île-de-France Mobilités, la Société du Grand Paris et Alstom pour qui ce design intérieur des rames de la ligne 18 « allie capacité, fluidité et confort pour les voyageurs ».

À noter, les traditionnelles intercirculations à soufflet disposent désormais d’un habillage rigide proposant ainsi un nouvel espace de voyage.

Comme sur d’autres lignes du métro francilien, les sièges fixes sont complétés par des sièges à assise relevable pour offrir plus de places assises en heures creuses.

Souhaitant associer les Franciliens au choix du design extérieur de ce métro nouvelle génération, Îlede-France Mobilités a lancé, fin 2021, une consultation en ligne auprès de la population. Parmi trois
propositions imaginées par Alstom, Les votants ont retenu le design actuel qui se distingue par sa
signature lumineuse autour d’un large pare-brise
Île-de-France Mobilités avait lancé, fin 2021, une consultation en ligne auprès de la population pour choisir parmi trois propositions imaginées par Alstom, le design extérieur des rames de ligne 18. Les votants ont retenu ce design qui se distingue par sa signature lumineuse autour d’un large pare-brise (©Alstom SA 2023)

À lire aussi

  • Ligne 18 : la construction du viaduc continue autour de la RD36, de la RN118 et du Christ de Saclay

Des espaces pour les personnes avec des bagages ou des poussettes

Les personnes à mobilité réduite disposeront, quant à elles, de sièges réservés ainsi que d’espaces dédiés pour fauteuils roulants.

À l’image d’autres nouveaux matériels roulants mis en circulation, les rames de la ligne 18 sont équipées de vidéoprotection et les sièges de couleur rouge, qu’elles comptent en nombre, signalent les sièges dits prioritaires.

Destinées à relier Versailles à l’aéroport Orly en 2030, les rames intègrent en voiture centrale, des espaces mixtes pour les voyageurs avec poussettes et bagages.

La ligne 18 en chiffres

35 km de long dont 13 km en aérien
10 arrêts aériens et souterrains : Aéroport d’Orly, Antonypole, Massy Opéra, Massy-Palaiseau, Palaiseau, Orsay – Gif, CEA Saint-Aubin, Saint-Quentin Est, Satory et Versailles Chantier
1 centre d’exploitation
7 correspondances (Lignes N et U du Transilien, RER B et C, ligne 14 du métro, T7 et Tram-Train T12)
3 phases de mise en service : 2026 : Massy-Palaiseau > CEA Saint-Aubin ; 2027 : Massy-Palaiseau > Aéroport d’Orly ; 2030 : CEA Saint-Aubin > Versailles Chantiers

À lire aussi

  • Ligne 18 : un appel lancé pour le classement des terres de Saclay au Patrimoine mondial de l’UNESCO

Un éclairage suivant le rythme de la journée

Afin d’assurer le confort thermique des voyageurs quelle que soit la saison, chaque voiture est équipée de systèmes de ventilation, climatisation et chauffage.

Enfin, les rames de la ligne 18 embarqueront une nouveauté. En l’occurrence, un éclairage suivant le rythme circadien se rapprochant de la lumière naturelle en variant selon les moments de la journée.

Cet éclairage évolutif combiné aux formes épurées et à un jeu de couleurs claires sont destinées à « renforcer la sensation d’espace et de luminosité » afin « d’améliorer le bien-être des voyageurs », détaillent les trois entités impliquées dans l’élaboration de ces rames.

Related Articles

En bref

Au Mans, une marche pour ramasser les déchets prévue ce samedi

Un nouveau ramarchage est prévu au Mans (Sarthe) samedi 18 février 2023....

En bref

Loire-Atlantique. La vente de leur livre-reportage permet de faire un premier don contre le cancer du sein

Manuella Aubin et Carole Piveteau (au milieu et à droite sur la...

En bref

Près d’Abbeville. Après l’incendie de leur maison, un couple recherche un logement

Le feu est parti du bûcher qui était à côté du poêle...

En bref

Montpellier / Parc Saint-Odile : c’était bien un meurtre sur fond de trafic de drogue

Une enquête de police menée pendant trois mois (©SICOP) Trois mois après...