Home En bref L’institut de formation des aides-soignantes ouvre ses portes à Plouézec
En bref

L’institut de formation des aides-soignantes ouvre ses portes à Plouézec

s
L’équipe pédagogique : Isabelle Pochat aide-soignante, tutrice ; Julienne Le Jouanard, responsable pédagogique IFAS Paimpol/Tréguier ; Tina Guderzo, formatrice, Myriam Charron, secrétaire ; Pascal Pommellec, formateur ©La Presse d’Armor

L’institut de Formation des Aides-Soignants (IFAS) de la région de Paimpol (Côtes-d’Armor) est installé depuis mars 2021 à l’Artimon de Plouézec. Il ouvrira ses portes ce samedi 28 janvier de 9h30 à 13h pour présenter un métier très demandé.

Des locaux vastes et appropriés

À Plouézec, l’IFAS qui dépend de l’hôpital de Paimpol a intégré l’ancienne école de La Madeleine, mise à disposition pour 3 ans.

Les élèves et l’équipe pédagogique et administrative y bénéficient de locaux vastes, appropriés et tranquilles :

  • Une grande salle de cours
  • Une salle de TP
  • Un lieu pour déjeuner sur place
  • Des bureaux pour les personnels
  • Un appartement thérapeutique, « très apprécié des élèves », indique Julienne Le Jouanard, responsable pédagogique de l’IFAS Paimpol-Tréguier.

Samedi matin, les personnes intéressées pourront donc découvrir ces lieux et l’équipe, bénéficier de renseignements sur la formation et d’échanges avec les élèves, voire même prendre un petit café accompagné d’une crêpe au bénéfice de l’association des élèves dans le cadre de leur sortie pédagogique.

Une formation proche de l’alternance

Chaque année, la fin-août sonne l’heure de la rentrée de la nouvelle promotion qui travaillera jusqu’à fin juillet tantôt en classe tantôt en stage, dans un dispositif proche de l’alternance  pour obtenir ce diplôme reconnu par l’État.

43 élèves, hommes, femmes, d’âges et d’horizons variés, vont y étudier ensemble : des jeunes sortants  de bac pro, des professionnels d’autres secteurs d’activité en reconversion et aussi des agents hospitaliers en voie de qualification professionnelle.

Le référentiel du 10 juin 2021 : « 10 modules répartis en 5 blocs et 11 compétences à valider en stage ».

4 stages obligatoires

Quatre stages doivent être obligatoirement effectués : l’un auprès de la personne âgée en structure ou à domicile, l’autre en milieu psychiatrique ou auprès de handicapés, le troisième en milieu hospitalier, par exemple dans les services de médecine ou de chirurgie.

Le quatrième est optionnel et dépend des projets professionnels de la personne : 

Il permet à l’apprenant d’effectuer un stage préprofessionnel et ainsi de rester exercer dans le service ou l’EHPAD. Par exemple, une élève a souhaité faire ce stage dans le service de l’hospitalisation à domicile du Centre hospitalier de Paimpol, une autre en EHPAD… 

Julienne Le Jouanard 

Formation financée

Le recrutement s’effectue sur concours géré par le Groupement Hospitalier et le coût de la formation (6300 euros par personne) est pris en charge par la Région.
Pendant leur scolarité, les élèves sont financés, selon leur statut, par Pole Emploi, leur employeur, une bourse mensuelle de la Région, le RSA.
Sur la base de 35 heures hebdomadaires, cours et stages se succèdent « à proximité du domicile compte tenu du prix des carburants ».
La sélection est commune au Groupement hospitalier de territoire Paimpol/Guingamp/Saint-Brieuc/Lannion : les postulants constituent un dossier contenant une lettre de motivation, un curriculum vitae et un document retraçant une situation ou une expérience professionnelles.
Ils s’inscrivent en ligne en émettant des choix.
Les dossiers sont adressés à l’IFAS de leur choix n°1 puis les candidats sont classés grâce à un logiciel. Des entretiens compléteront ce recrutement à la rentrée prochaine.

Un recrutement assuré

Ce qui caractérise le métier, c’est l’écoute, l’échange, le « prendre soin » des autres au quotidien.

Il a connu eu une évolution très importante concernant la pénibilité, car les services sont dotés de lève-personnes, verticalisateurs pour accompagner les patients, les résidents.

Le salaire d’un débutant est d’environ 1800 euros net mensuels et une fois diplômés, les élèves ont tous du travail. Ils sont sollicités par les recruteurs lors de leurs stages.

Julienne Le Jouanard
IFAS : porte ouverte le samedi 28 janvier de 9 h 30 à 13 h au centre de l’Artimon à Plouézec

Related Articles

En bref

A Mayet, le policier municipal est équipé d’une caméra piéton

Christophe Chaligné, policier municipal à Mayet, et le maire de Mayet, Pierre...

En bref

Stationnement à Bayeux : il reçoit le PV de trop et s’en prend aux ASVP et au maire

À force d’avoir des PV de stationnement, Simon* qui réside au centre...

En bref

Alençon. La chanteuse Adé en concert à La Luciole en octobre

La chanteuse est la première artiste à rejoindre la programmation d’automne de...

En bref

Tarn : des militants d’Extinction Rébellion s’en prennent aux agences d’une grande banque

Les militants d’Extinction Rebéllion s’en sont pris à des dizaines de distributeurs...