A la une

Lisieux : la CGT, Sud et FO appellent à manifester

La CGT tenait son 34e congrès vendredi 1er octobre 2021 dans l’espace Victor Hugo de Lisieux (Calvados).
La CGT tenait son 34e congrès vendredi 1er octobre 2021 dans l’espace Victor Hugo de Lisieux (Calvados). (©CGT)

C’est la rentrée syndicale à Lisieux (Calvados). L’intersyndicale CGT Sud et FO de Lisieux et de ses environs organise une manifestation mardi 5 octobre 2021. Le rendez-vous est donné à 10 h 30 sur la place Mitterrand.

« Il est grand temps de passer à l’action pour obtenir une meilleure répartition des richesses et obtenir des services publics dignes de ce nom, estime l’intersyndicale. Il est plus que temps d’en finir avec les inégalités et l’accroissement des richesses pour les super riches. Dans ce cadre inédit, nous réclamons notre dû pour nos retraites, nos emplois, nos salaires, notre protection sociale et toutes et tous : l’égalité professionnelle. »

« Cinq bonnes raisons de manifester »

« Les gens voient leur pouvoir d’achat qui va tomber, ils ont vraiment peur, assure Pascal Mulot, secrétaire de l’union locale CGT. On le voit lors de nos permanences le jeudi matin, des gens sont en détresse totale. » Les syndicats distinguent « cinq bonnes raisons de manifester » : « L’emploi, l’augmentation des salaires, le développement de l’industrie, les services publics et les conditions de travail ».

Des sujets dont les membres de la CGT ont pu discuter vendredi 1er octobre 2021 lors de leur 34e congrès, qui s’est tenu dans l’espace Victor Hugo. L’événement, qui se tient tous les trois ans, avait été reporté deux fois à cause de la crise sanitaire. Après le rapport d’activité, les membres de la CGT du pays d’Auge ont décidé « des orientations sur les trois prochaines années » : elles s’articuleront autour de grandes revendications « qui ne sont pas utopiques », telles que « les 32 heures, le Smic à 2 000 €, le maintien et développement des services publics et l’aide aux salariés ».

Pascal Mulot réélu

Pascal Mulot a été réélu secrétaire de l’union locale. Il sera entouré de Delphine Samyn, Odile Baril, Laurent Beauvallet, Fabrice Gaume, Jacques-Jacques Lorusso, Nathanaëlle Lemaître, Patrick Dubois, Raphaël Joly, Thierry Van Boxstaël et Kévin Lecourtois dans la commission exécutive, et de Jacky Chesnel, Serge Loiseau et Bernard Rouvière dans la commission financière de contrôle.

« Les 14 membres sont chargés de coordonner l’action de 500 syndiqués », explique Pascal Mulot, satisfait d’être réélu dans cette « union locale qui tourne bien ».

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Le Pays d’Auge dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 11 072

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.