Home En bref Lisieux : racheté, le Grand Hôtel de l’Espérance ouvre un nouveau restaurant
En bref

Lisieux : racheté, le Grand Hôtel de l’Espérance ouvre un nouveau restaurant

Pierre Van Houtte, conseiller de la direction, Andreea Ramona Miron, directrice, et Lucille Pitrayes, cheffe de réception.
Une partie de l’équipe du Grand Hôtel de l’Espréance, à Lisieux (Calvados) : Pierre Van Houtte, conseiller de la direction, Andreea Ramona Miron, directrice, et Lucille Pitrayes, cheffe de réception. ©Le Pays d’Auge

Une page du commerce de Lisieux (Calvados) se tourne.. mais une autre s’ouvre. Propriété de la famille Darmon depuis 70 ans, le Grand Hôtel de l’Espérance a été racheté par un investisseur spécialisé dans l’hôtellerie, qui souhaite rester discret.

« L’hôtel gardera son côté familial »

Une nouvelle équipe de direction a été mise en place autour d’Andreea Ramona Miron et Pierre Van Houtte. En travaux depuis le mois de janvier, l’établissement 3 étoiles, composé de cinq étages et situé sur le boulevard Sainte-Anne, rouvre le 1er avril 2023.

« Nous n’avons pas l’intention de tout révolutionner, la famille Darmon a fait du très bon travail avant nous. L’hôtel gardera son côté familial et chaleureux ».

Pierre Van Houtte.

Les travaux de rénovation concernent uniquement le coin salon, l’espace bar, l’accueil et le restaurant. Désormais ouvert toute l’année alors qu’il était auparavant saisonnier, le Grand Hôtel de l’Espérance disposera d’un nouveau restaurant, « un bistrot authentique » baptisé Chez Alain, avec de la cuisine française et locale.

« Nous allons proposer une carte accessible à tous, avec un service le midi et le soir. Tout le monde est le bienvenu : les touristes, les gens de passage pour le travail, les groupes et bien sûr, les habitants de la région » souligne Pierre Van Houtte.

85 chambres, avec leur propre identité

Les 85 chambres ont été conservées telles quelles, chacune avec son identité et son caractère. Il y en a pour tous les goûts et tous types de clientèle (couple, famille, travailleurs, personne seule, chambre triple et même une suite avec vue sur la basilique).

À lire aussi

  • Lisieux : quels bilans 2020 pour les hôtels ?

« Si vous venez 25 fois, vous vivrez 25 expériences différentes. Les seuls points communs de toutes nos chambres, ce sont la literie et la salle de bain » précise Andreea Ramona Miron, impatiente de diriger « une véritable pépite » dans l’une des plus belles bâtisses de la ville.

Des séminaires et des mariages

De nouvelles prestations comme les séminaires et les mariages accompagnent ce changement de propriétaire. Sa localisation, en plein centre-ville, près de la gare et à une vingtaine de kms de la côte, est un atout indéniable. « Nous avons tout pour écrire une belle page de l’histoire de cet établissement » assure la directrice.

L'Hôtel de l'Espérance se trouve sur le boulevard Sainte-Anne.
Le Grand Hôtel de l’Espérance, au 16 boulevard Sainte-Anne, à Lisieux (Calvados). ©Le Pays d’Auge

Entre 15 et 20 salariés, suivant les saisons, travaillent pour le Grand Hôtel de l’Espérance.

Related Articles

En bref

Vitré : une vente de vêtements de seconde main dans une boutique rue Poterie

Stéphanie Trubert proposera une vente éphémère seconde main des vêtements des tailles...

En bref

Gard : terrible carambolage sur l’autoroute A9 cette nuit, trois morts

Les patrouilleurs des ASF sur place (©ASF) Terrible drame de la route en...

En bref

Deux nageurs bayeusains s’envolent au Japon pour les championnats du Monde Masters de natation

Naomi, 26 ans et Jérémy, 29 ans, font partie des 10 000...

En bref

Coupe de Bretagne de football : le Stade pontivyen veut décrocher la qualification chez une belle équipe de R1

Corentin Le Gal et ses coéquipiers voudront bien figurer en Coupe de...