l’offensive russe va se concentrer sur la région du Donetsk

Publié le :

Après la prise de la province de Lougansk, les forces russes contrôlent désormais plus de 20 % du sol ukrainien. Elles vont poursuivre leur offensive à l’Est, dans le Donetsk, alors que la conférence internationale à Lugano se poursuit pour préparer la reconstruction de l’Ukraine. Suivez ici les derniers développements de la guerre.

  • 5 h 40 : nouvelle journée de conférence internationale à Lugano

La conférence internationale à Lugano, en Suisse, se poursuit mardi pour préparer la reconstruction du pays. Ce sera « la tâche commune de tout le monde démocratique », a souligné le président ukrainien. 

L’urgence est d’aider la population touchée par la guerre avant, dans un deuxième temps, de financer des milliers de projets de reconstruction et, à long terme, de préparer une Ukraine européenne, verte et numérique, a expliqué le Premier ministre ukrainien Denys Chmygal arrivé à Lugano dès dimanche.

  • 4 h 24 : après la prise de Lyssytchansk, l’armée russe poursuit son offensive

Après avoir perdu le contrôle de la province de Lougansk, l’urgence pour les forces ukrainiennes est désormais de contenir la progression russe vers deux villes majeures de la région voisine de Donetsk : Sloviansk et Kramatorsk. « ​L’effort principal de l’ennemi (…) vise à un débordement progressif »​ des militaires ukrainiens sur cet axe, a déclaré lundi l’état-major ukrainien. La ligne de front se rapprochant de Sloviansk​, les autorités ukrainiennes appellent sa population à partir.

Dans la soirée, l’armée ukrainienne a fait état de tentatives d’assaut russes repoussées dans les régions de Kharkiv (nord-est) et de Donetsk. Par contre, près de Sloviansk, « l’ennemi lance des assauts dans la direction de la localité de Mazanivka et y réussit partiellement », selon la même source.


  • 3 h 59 : l’Ukraine a besoin de «​fonds colossaux», selon Zelensky

« Nous devons briser » l’ennemi, a lancé Volodymyr Zelensky dans son allocution quotidienne lundi soir. « C’est une mission difficile, qui nécessite du temps et des efforts surhumains. Mais nous n’avons pas d’autre choix. »

Le président a également répété avoir besoin de « fonds colossaux » pour aider la population, reconstruire les villes et infrastructures détruites par la guerre, mais aussi « préparer les écoles et universités pour une nouvelle année scolaire » et « se préparer pour l’hiver ».  Son Premier ministre Denys Chmygal, qui a fait le déplacement à la conférence internationale à Lugano, en Suisse, a exposé un plan « estimé à 750 milliards de dollars ». 

Avec AFP

 



Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.