Please assign a menu to the primary menu location under menu

Etranger

Lorraine: retour du Mondial Air Ballons, malgré le Covid

Près de 200 montgolfières ont quitté simultanément, vendredi soir, l'aérodrome de Chambley-Bussières (Meurthe-et-Moselle), où s'est ouvert le Grand Est Mondial Air Ballons (Gemab), une édition particulière en raison du contexte sanitaire.

Pour la 17e édition, plus de 400 pilotes venus de 32 nations sont inscrits à l'événement aéronautique, où la fréquentation risque d'être réduite en raison de l'épidémie de Covid-19 et de la mise en place du pass sanitaire, obligatoire à l'entrée.



"C'est un petit peu compliqué parce qu'on doit maintenant ajouter à Vigipirate les consignes sanitaires. Ce n'est pas si simple que ça, surtout sur un aérodrome aussi important que le nôtre qui accueille énormément de personnes", souligne Philippe Buron Pilâtre, le fondateur du Mondial Air Ballons.

Les visiteurs pourront profiter jusqu'au dimanche 1er août des "envols de masse" au lever du soleil et en fin de journée. Les personnes qui ne disposent pas d'un pass sanitaire auront la possibilité de faire un test antigénique sur place.

Etant donné le nombre le pilotes inscrits, le record du monde de montgolfières alignées ne sera pas battu cette année: il avait été établi lors de l'édition de 2017 avec l'envol simultané de 456 ballons.

Le Gemab, organisé tous les deux ans depuis 1989 sur l'aérodrome de Chambley-Bussières, est présenté par les organisateurs comme le plus grand rassemblement de montgolfières au monde.

En 2019, la rassemblement avait enregistré une affluence record avec plus de 500.000 visiteurs en dix jours.

"Je pense qu'on aura obligatoirement plus de 250.000 personnes, même si on perdait 100, 150 ou 200.000 personnes, ça serait toujours un succès vu les conditions dans lesquelles nous sommes. Peu de choses sont comparables", estime M. Buron Pilâtre.

Original Article

admin
the authoradmin