Actus Locale & Nationale

Lors de la galette à l’Elysée, Macron promet que les restaurants rouvriront “dès que possible”

La traditionnelle galette à l'Elysée s'est tenue mercredi, dans des conditions particulières liées à la pandémie de coronavirus.

Une galette des rois sous Covid-19. La tradition a changé cette année en raison de la pandémie de coronavirus. Emmanuel et Brigitte Macron n’ont pas coupé l’immense galette des rois, sous l’œil des photographes et devant les invités de l’Elysée. L'évènement a tout de même eu lieu, mais avec masques, distanciation physique et en comité restreint. Malgré la crise, Emmanuel Macron avait tenu à maintenir ce rendez-vous, qui se tient chaque année depuis 1975 à l'Elysée, où la galette des rois n'est jamais garnie d'une fève. Par précaution sanitaire, le gâteau n'a pas été partagé et dégusté au cours de la réception, précise l’AFP.

Sur Instagram le chef de l’Etat a adressé un message «aux indépendants. Aux professions libérales. À toutes celles et ceux qui ont vu leur activité profondément bouleversée. À toute la famille de l’agriculture qui a continué à nourrir les Françaises et les Français, à redonner le sens de la qualité de notre alimentation».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

"Nous continuerons d’être là"

«2020 a été dur. Vous avez tenu. Nous avons tenu. Avec beaucoup de courage et de contraintes. Je ne mésestime pas la souffrance et parfois la détresse dans certaines professions. Vous avez fait tourner le pays. Je veux vous dire ma gratitude et à travers moi, celle de l’ensemble des Français», a-t-il écrit. «Durant la période, certains sont restés ouverts, d’autres fermés. Encore en ce jour. J’ai une pensée particulière pour ces derniers. Je pense aux restaurateurs et aux métiers de la gastronomie, aux cafetiers, aux hôteliers. En parlant de ces secteurs, nous parlons de vies. Je sais ce que la crise sanitaire fait endurer. Alors je veux vous l’assurer à nouveau : nous continuerons d’être là. Nous serons plus vigilants encore pour que personne ne soit mis au bord du chemin. Nous rouvrirons dès que la situation sanitaire le permettra, mais l'accompagnement se poursuivra. Avec ambition, avec force, avec pragmatisme. Toujours.»

Le "virus va continuer à beaucoup peser dans les prochaines semaines"

Devant des boulangers, pâtissiers et meilleurs ouvriers de France et à côté de la galette de 1,20 m d'envergure, le chef de l’Etat a aussi adressé quelques mots de soutien, prévenant que le «virus va continuer à beaucoup peser dans les prochaines semaines». La France «est l'un des pays qui a le plus protégé ceux qui travaillent» en apportant «un soutien massif et rapide», et «on doit continuer à le faire, en s'améliorant», a-t-il assuré. Le dispositif d'aide sera maintenu lorsque la situation sanitaire s'améliorera et il faudra «accompagner les trésoreries (des entreprises) les plus fragiles» lors de la phase de reprise économique, selon lui. «Sans aide du gouvernement, beaucoup d'entre nous auraient baissé le rideau», a souligné le président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française (CNPBF), Dominique Anract.

Toute reproduction interdite

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page