Sud

LUSSAN Concours national Lumières, Rubans du patrimoine… les travaux du château récompensés

Le château de Lussan remporte le 3e prix ex-aequo au concours national Lumières. (ETE Valette)

En 2017, Lussan est devenue la 4e commune gardoise à intégrer le label des Plus beaux villages de France. Cette reconnaissance, la commune la doit notamment à son incroyable château-mairie, datant du XVe siècle. L’édifice a reçu plusieurs récompenses ces derniers jours. 

Il y a quelques semaines, la municipalité a appris qu’elle avait remporté le 3e prix ex-aequo (*) au concours national Lumières organisé par le SERCE (Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique). Un prix qui fait suite à l’opération de mise en lumière du château, qui s’est déroulée de janvier à avril 2021. « L’entreprise Valette qui a installé les projecteurs fait partie du groupement SERCE et nous a parlé de ce concours. Elle nous a aidé à monter le dossier« , retrace le maire de Lussan, Jean-Marc François.

Le chantier de mise en lumière du château s’est déroulé de janvier à avril 2021. (ETE Valette)

Jusqu’alors, le monument était éclairé avec un unique projecteur de 2 000W. Il a été remplacé par 17 projecteurs LED ne faisant que 356W. « La puissance a diminué de 82 %. On réalise ainsi une économie d’énergie importante. On diminue également la pollution lumineuse, on favorise la biodiversité et l’observation du ciel. Et bien sûr, il y a un attrait touristique aussi« , poursuit le maire. Et le résultat est très réussi : « Ça n’a rien à voir. Avant, la lumière écrasait le château. Là, les différentes structures sont mises en relief. On éclaire même la roche dessous ainsi que la façade sud et la tour de l’horloge. »

17 projecteurs LED ont été installés pour souligner les reliefs du château. (ETE Valette)

En plus de ce prix, le maire vient d’apprendre que le château était aussi lauréat régional des Rubans du patrimoine. En effet, l’année dernière, des travaux ont été menés pour rendre accessible la tour ronde. « Les escaliers étaient en mauvais état. Il fallait sécuriser le haut de la tour, la lisse autour. Il y avait bien un ancien rempart qui faisait muret mais il n’était pas assez haut« , contextualise l’édile. Sans compter les nombreuses pierres abimées dans les différentes pièces. Au total, il y en a eu pour environ 200 000 €, subventionnés à 60 % par le fonds LEADER, la DRAC et la Fondation du patrimoine. Les premières visites ont pu être organisées lors des Journées européennes du patrimoine en septembre dernier, d’autres seront proposées pour l’édition 2022 mais aussi lors des journées médiévales le week-end prochain.  

Marie Meunier

(*) Le château de Lussan se place en 3e position derrière le pont de fer de Moulins (Allier) et la place de la République à Guyancourt (Yvelines). L’édifice gardois est à ex-aequo avec l’hôtel de ville de Pantin (Seine-Saint-Denis). 





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 405

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.