A la une

Lydia Petit quitte le groupe Argentan 2020 – Faisons le ensemble

Lydia Petit, 2e à gauche, le soir du 2e tour des élections municipales à Argentan, avec Karim Houllier, Brigitte Choquet et Marc De Goussencourt, les quatre élus de la liste Argentan 2020 - Faisons le ensemble.
Lydia Petit, 2e à gauche, le soir du 2e tour des élections municipales à Argentan, avec Karim Houllier, Brigitte Choquet et Marc De Goussencourt, les quatre élus de la liste Argentan 2020 – Faisons le ensemble. (©Archives Le Journal de l’Orne)

Lydia Petit, élue conseillère municipale sur la liste concurrente Argentan 2020 – Faisons le ensemble avec Karim Houllier, Brigitte Choquet et Marc De Goussencourt, se sépare de ce groupe.

Le maire d’Argentan (Orne) en informe le conseil municipal réuni lundi 30 septembre 2021.

Elle « nous a fait parvenir un courrier le 3 septembre afin de nous informer qu’elle ne souhaitait plus être affiliée » à cette liste « souhaitant siéger au conseil municipal en tant qu’élue en son propre nom et à ce titre ».

« Un groupe qui ne coopère pas »

« Je ne renie pas la liste sur laquelle j’étais. Je sais que j’ai été élue grâce à cette elle », précise Lydia Petit après la séance au cours de laquelle elle était assise parmi ses co-listiers.

Elle motive sa décision par « le fait que, depuis un an, on n’a jamais fait une réunion ensemble pour préparer les prochains conseils municipaux. Pareil, pour écrire la tribune (Ndlr : dans le bulletin municipal), il faut toujours relancer pour avoir quelqu’un qui l’écrit ».

« Comme j’essaie de m’impliquer un petit peu plus, j’estime que je suis aussi bien seule que dans un groupe qui ne coopère pas ».

Lydia Petit, conseillère municipale de la minorité

Elle reste « dans la minorité, bien sûr. Sans étiquette ».

« Elle a été élue sur la liste elle ne pourra jamais sans détacher »

Pour Karim Houllier, qui menait cette liste aux élections municipales de 2020, « qu’elle veuille œuvrer de son côté, c’est son droit, ça ne me gêne absolument pas.

Le problème c’est qu’elle dépend toujours de notre liste Argentan 2020 – Faisons le ensemble, quoi qu’il arrive.

Elle n’a pas été élue en tant que Lydia Petit, elle a été élue sur la liste elle ne pourra jamais sans détacher jusqu’à la fin du mandat, à moins de démissionner du conseil municipal », assure-t-il renvoyant à « la préfecture ».

Au sujet des tribunes, « c’était des tribunes partagées, chacun les mettait à son tour. Il n’y en a pas eu tout le temps mais je les ai faites quand même », se défend Karim Houllier.

« Ce n’est pas grave, je m’entends bien avec elle »

Il admet l’absence de réunion du groupe.

« Aujourd’hui, je ne suis pas indemnisé par la collectivité. J’ai un métier, j’ai une femme, trois enfants. J’ai une obligation, pour nourrir ma famille, il faut que je travaille et je ne peux pas être tout le temps à faire des réunions. Les week-ends, je préfère les consacrer à ma famille. Si c’est des réunions pour ne rien dire, moi je n’ai pas la réunionnite aiguë ».

Karim Houllier, conseiller municipal tête de liste Argentan 2020 – Faisons le ensemble

Il avance une autre explication, « elle m’a dit que la liste était un peu trop de droite à ses yeux, qu’elle ne se reconnaît pas dedans ».

Et conclut « ce n’est pas grave, il n’y a pas de souci, je m’entends bien avec elle ».

Pour la préfecture, « un conseiller peut quitter son groupe »

Contactée, la préfecture indique « qu’un conseiller municipal peut quitter un groupe, sans que cela modifie la composition du conseil municipal et donc, continuer à siéger ».

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Le Journal de l’Orne dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 855

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.