Madagascar : la colère des familles des victimes d’Ikongo, tuées par les gendarmes

Publié le :

Un enfant albinos est kidnappé le 29 août 2022, et sa mère tuée, dans un village isolé du sud-est de Madagascar. Sur l’île, les personnes atteintes d’albinisme sont régulièrement la cible de violences, impliquant des mutilations à des fins rituelles. Ce crime déclenche une émeute locale et la foule tente de pénétrer dans la gendarmerie de la localité d’Ikongo où se trouvent quatre suspects gardés à vue. Les gendarmes tirent et tuent une vingtaine de personnes. Pourquoi les habitants ont-ils voulu se faire vengeance eux-mêmes ? Qui sont les kidnappeurs ? Gaëlle Borgia, correspondante de France 24, a enquêté sur place.

Vanessa Rakotomalala, Domoina Randrianarivo, Rossy Heriniaina et Ethonie Randrianantenaina ont cosigné ce reportage.



Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.