News 24-7

Marine Le Pen fustige le « manque de courage » de Gilbert Collard après son ralliement à Éric Zemmour

Alors que l’eurodéputé du Rassemblement national a officialisé son ralliement à Éric Zemmour samedi à Cannes, la candidate RN a vivement dénoncé une « trahison », en pleine campagne présidentielle.

« J’ai le cuir tané, j’ai subi des trahisons dans ma vie politique. » Invitée de Dimanche en politique sur France 3, la candidate du Rassemblement national a assuré n’avoir accordé que « peu d’intérêt » au ralliement de son eurodéputé Gilbert Collard à son concurrent direct Éric Zemmour. Quelques jours auparavant, c’était un autre eurodéputé RN, Jérôme Rivière, qui a rejoignait le polémiste d’extrême-droite.

« Toutes ces petites manœuvres politiciennes, j’y accorde peu d’intérêt parce que toute mon énergie est ciblée vers la situation des Français », a déclaré Marine Le Pen. « Il y a une cohérence dans ces deux départs, car ce sont des gens, qui depuis le début de la campagne me reprochent de faire de la défense du pouvoir d’achat des Français une priorité. Ils me reprochent de ne pas partir dans cette folie de la guerre de religion et cette guerre civile qu’ils souhaitent pour le pays. Je ne veux pas de cette guerre civile », a-t-elle ajouté, affirmant que ses priorités sont « différentes des leurs ».

Des « manières » « vraiment déplorables »

Marine Le Pen, qui affirme de pas avoir eu « mal » après avoir appris la défection de Gilbert Collard, a toutefois été touchée par « la manière dont c’est fait ».

« Pour des gens qui nous expliquent toute la journée qu’ils vont sauver la France, ne même pas être capables de décrocher son téléphone pour dire à la personne qui vous a fait élire ‘j’ai pris la décision de partir chez un concurrent’, je trouve que c’est vraiment déplorable. Le problème, c’est qu’on est une dérive de notre société, on est un peu dans le mercenariat », a-t-elle fustigé.

Pour Le Pen, « évidemment » que Collard devrait démissionner du RN

Interrogée sur une éventuelle démission des deux eurodéputés, elle estime par ailleurs qu' »évidemment, c’est la moindre de l’honnêteté à l’égard des électeurs ». « Les électeurs ont voté pour les idées du Rassemblement national pas celles d‘Éric Zemmour, la moindre des droitures est de rendre leurs mandats », a-t-elle ajouté.

Et la candidate d’extrême-droite de fustiger « le manque de courage » de Gilbert Collard. « La morale, c’est important en politique », a-t-elle asséné, ajoutant que « ce manque de courage est ce qui dégoûte les Français de la politique ».



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 969

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.