Maroilles, moules et Merveilleux au menu du Tour de France dans le Nord – Pas-de-Calais

Le groupe Sodexo met en avant les produits locaux, comme le maroilles à Lille, à chaque étape du Tour de France.
Le groupe Sodexo met en avant les produits locaux, comme le maroilles à Lille, à chaque étape du Tour de France. (©Adobe Stock)

Du maroilles, des moules et des bêtises de Cambrai au menu du Tour de France. L’entreprise Sodexo, chargée de la restauration sur la Grande boucle, met en avant les produits locaux lors de chacune des étapes. Pour les 4e et 5e, qui se déroulent à Lille, dans le Nord et le Pas-de-Calais, les cuisiniers ont réinterprété de grands classiques, comme le Merveilleux, pour régaler les professionnels présents dur le Tour.

3 500 repas chaque jour

Chaque année, le défi est immense : préparer 3 500 prestations culinaires, du Village départ à l’arrivée de l’étape du jour, sur le Tour de France. Pour y parvenir Sodexo, restaurateur officiel du Tour de France depuis 30 ans, compte sur une organisation millimétrée. « Il faut que la logistique derrière soit très bien huilée. Le jour d’une étape, on sait à quelle heure partent les camions et à quelle heure ils arrivent », souligne Laurent Hetet, responsable événementiel chez Sodexo.

Pour confectionner les différents plats proposés (plateaux repas, formules sandwich ou salade, petits fours), Sodexo reçoit chaque jour l’équivalent de 12 palettes de produits frais. Les commandes sont passées bien longtemps en amont, « dès le mois d’octobre lorsque le parcours du Tour est dévoilé ».

Par la suite, les plats sont préparés dans les différents labos de Sodexo, basés aux quatre coins de la France. Pour le Nord – Pas-de-Calais, le leader de la restauration collective a fait appel à sa structure située dans l’Oise. « Sur place, on a une cinquantaine de personnes qui s’affaire à la préparation. Ce n’est pas énorme mais les équipes sont très structurées. Certaines personnes sont spécialisées dans la préparation des canapés, d’autres des plateaux repas. »

Moules-frites à Calais, Merveilleux à Lille

L’autre défi des chefs cuisiniers de Sodexo est de réussir à surprendre les palais des convives du Tour à chaque étape. Le groupe a donc fait le choix de miser sur les produits locaux et les recettes du terroir.

Ainsi pour l’étape de Dunkerque à Calais, Sodexo met en avant la moule-frite. « L’idée c’est de faire un clin d’œil local en réinterprétant à notre façon. Et aussi en prenant en compte les contraintes techniques. Comme nous ne sommes pas dans une cuisine traditionnelle, nous ne faisons pas de friture. On fera dons des ‘chti chips’, des chips en forme de frites qu’on met dans un petit cornet », détaille Laurent Hetet.

Parmi les autres produits locaux, on retrouvera du spéculoos, et aussi des bêtises de Cambrai « qu’on va broyer et utiliser dans une animation culinaire [au Village départ, ndlr] autour de la glace ». À Lille, le célèbre maroilles sera la star du plat principal. Et le dessert sera une réinterprétation du Merveilleux. « On ne va pas recopier le Merveilleux de Fred et on ne peut pas surprendre un Lillois avec cette pâtisserie. Alors on va la réinterpréter avec des meringues aux couleurs du Tour de France. »

Vidéos : en ce moment sur Actu

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Lille Actu dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.