Formule 1

Mazepin veut récupérer des arriérés de salaire auprès de Haas

L’ancien pilote Haas, Nikita Mazepin, a révélé avoir entamé des démarches pour récupérer des arriérés de salaire auprès de son ancien employeur après son licenciement survenu en début d’année juste avant que la campagne 2022 ne débute.

En début d’année, alors que la Russie a décidé d’envahir l’Ukraine, l’équipe Haas a pris la décision de se séparer avec effet immédiat de son sponsor principal – la société russe Uralkali – ainsi que de son pilote de nationalité russe Nikita Mazepin. Ce dernier a été remplacé à la hâte par le Danois Kevin Magnussen, mais selon le principal intéressé, l’écurie américaine avait des arriérés qui n’ont toujours pas été payés, ce qui l’a obligé à attaquer Haas en justice pour récupérer son dû.

« Lorsque le contrat a été résilié, Haas avait des arriérés de salaire envers moi pour cette année et ils ne les ont toujours pas payés. » a déclaré l’ancien pilote de Formule 1 aux médias russes lors d’une conférence de presse.

« Il me semble que l’employeur devrait au moins compenser le salaire jusqu’au moment du licenciement et, probablement verser une sorte d’indemnité de départ. Je parle simplement du fait que les obligations contractuelles n’ont pas été remplies. »

Mazepin a bien insisté sur le fait que son licenciement n’a aucun rapport avec la rupture de contrat de sponsoring avec la société Uralkali, puisque le départ de cette dernière n’aurait eu – selon lui – aucun impact sur son avenir : « Il y avait deux contrats indépendants, et rompre l’accord avec Uralkali n’a pas eu d’impact direct sur mon avenir dans l’équipe. Ils ont pris deux décisions distinctes, je n’ai pas vu mon argent, donc nous allons au tribunal. » insiste le Russe.

Depuis son licenciement, Nikita Mazepin a lancé une fondation pour venir en aide aux sportifs qui ont été empêchés de concourir pour des raisons politiques suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Le Russe a déclaré que sa fondation serait financée par l’argent du sponsor Uralkali qui était initialement destiné à l’équipe Haas pour la saison 2022 et qui a d’ailleurs déjà été versé à l’écurie américaine. En parallèle, Uralkali a indiqué qu’elle envisageait des poursuites judiciaires contre Haas pour une rupture de contrat « déraisonnable » et a demandé à l’équipe un remboursement des sommes déjà payées.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 14 241

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Alert: Content selection is disabled!!