En bref

Mbappé : Real, Neymar, Messi, équipe de France… l’attaquant du PSG se livre

Kylian Mbappé avait beaucoup de choses à dire. Après un été mouvementé, marqué par l’échec des Bleus et son pénalty manqué en 8e de finale de l’Euro, mais aussi son transfert avorté au Real Madrid, l’attaquant tricolore s’est longuement confié dans un entretien à L’Equipe paru ce mardi.

Le champion du monde 2018, dont la prise de parole était très attendue, n’a éludé aucun sujet. A commencer par son envie de quitter le PSG à un an de la fin de son contrat. Après quatre saisons passées dans la capitale, il a estimé qu’il était temps pour lui de vivre une nouvelle aventure. «Avant l’Euro, j’ai dit au club que je ne voulais pas prolonger, et après l’Euro, j’ai dit que je voulais partir», a-t-il expliqué. Et alors qu’en fin de saison dernière il avait demandé des garanties sportives, même l’arrivée de Lionel Messi ne l’a pas fait revenir sur sa décision. «Je n’ai jamais pris mes décisions sur un coup de tête. J’avais pris ma décision et elle était mûrement réfléchie», a-t-il déclaré. 

Mais il s’est heurté au refus de ses dirigeants de le laisser partir. «Le club a décidé de ne pas vendre. J’ai été OK avec ça. J’ai continué à jouer tout le mois d’août, j’ai été performant. Je n’avais pas de problème avec ça, je suis quand même dans une grande équipe et un endroit où j’ai été heureux pendant quatre ans», a assuré Mbappé.

Kylian Mbappé est en fin de contrat avec le PSG en juin 2022.

Mais il a tout de même été déçu de ne pas voir sa requête être acceptée. «Quand ton ambition est de partir, si tu restes, tu n’es pas content. Mais je suis vite passé à autre chose», a indiqué l’ancien Monégasque désireux de rejoindre le Real Madrid et aucun autre club. «Je suis attaché à Paris, et si j’étais parti cet été, ça n’aurait été que pour le Real», a-t-il affirmé.

Reste désormais à savoir de quoi son avenir sera fait, alors que son contrat s’achève au mois de juin. Les négociations autour d’une prolongation ont pour le moment été abandonnées. «Depuis un mois et demi, deux mois, on ne discute plus d’une prolongation, vu que j’ai dit que je voulais partir», a confié Kylian Mbappé, qui n’exclut pas un retournement de situation. «La vérité d’hier n’est pas celle d’aujourd’hui, ni celle de demain. Si on m’avait dit que Messi allait jouer au PSG, je ne l’aurais pas cru. Donc, on ne sait pas ce qui peut se passer», a-t-il lâché. Avant toutefois de nuancer ses propos. «On en est loin (de rester à Paris), puisque je voulais partir cet été. Je ne vais pas faire l’hypocrite et venir jeter une bouteille à la mer, du genre : ‘Oh, je ne sais pas’», a-t-il ajouté.

«Je savoure chaque instant à côté de Messi»

En attendant, il profite de ce qui semble être sa dernière saison avec le PSG, qui a réalisé un «super recrutement» avec l’arrivée notamment de Lionel Messi. Un joueur dont Mbappé est évidemment admiratif. «Je ne l’ai jamais imaginé venir ici, a-t-il lancé. Il fait partie des rares joueurs que je mettais dans une case ‘impossible que je joue avec lui’. Pour moi, il n’allait jamais quitter Barcelone. Je savoure chaque instant à côté de lui. Il ne faut jamais oublier que ça reste un privilège.»

Avec Neymar et le sextuple Ballor d’or, il forme un trio redoutable même si la connexion entre les trois compères est encore loin d’être parfaite. Peut-être parce que sa relation avec le Brésilien n’est plus aussi idyllique que par le passé. A l’image de cette scène lors du match contre Montpellier, où le n°7 parisien a pesté contre son coéquipier en lançant «ce clochard, il me fait pas la passe». «Je l’ai dit. Maintenant, ce sont des choses qui arrivent tout le temps dans le foot. Il faut juste que ce ne soit pas quelque chose qui reste. C’est pour ça que, tout de suite après, vu l’ampleur que ça avait pris, j’en ai parlé avec lui. (…) Je respecte le joueur et l’homme et j’admire ce qu’il est. (…) Il n’y a aucun problème», a-t-il assuré.

«Si l’équipe de France est plus heureuse sans moi…»

L’été du Bondynois a aussi été marqué par l’Euro raté de l’équipe de France et son penalty manqué en 8e de finale contre la Suisse entraînant l’élimination des Bleus. «C’est vrai, c’est un point noir. Les vacances m’ont aidé à passer à autre chose», a confié Mbappé, qui a regretté le manque de soutien après les insultes racistes dont il a été la cible. Comme il a pu l’exprimer lors de sa rencontre avec le président Noël Le Graët. «Ce dont je me suis plaint auprès de lui, c’est d’avoir été insulté et traité de ‘singe’ pour un penalty. (…) Je ne me plaindrai jamais pour un penalty : le penalty, c’est moi qui le rate.»

Kylian Mbappé avait demandé à quitter le PSG cet été.

Ces événements ajoutés à sa brouille avec Olivier Giroud avant le début de la compétition l’ont poussé à songer à faire une pause en équipe de France. «J’ai toujours mis l’équipe de France au-dessus de tout et je la mettrai toujours au-dessus de tout. Mais à partir du moment où j’ai ressenti que je commençais soi-disant à devenir un problème et que les gens me ressentaient comme un problème… Le plus important, c’est l’équipe de France, et si l’équipe de France est plus heureuse sans moi, c’est comme ça.»

Finalement, Kylian Mbappé est toujours là et il a évidemment été retenu par Didier Deschamps pour les demi-finales de la Ligue des champions, ce jeudi, face à la Belgique. Et contre les Belges, il devrait déjà fêter sa 50e sélection en Bleu à seulement 22 ans.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 894

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.