Please assign a menu to the primary menu location under menu

Sud

MÉJANNES-LE-CLAP Le centre sportif, nouveau terrain d’entraînement aux Jeux olympique de Paris 2024

Depuis ce jeudi 7 octobre, le centre sportif de Méjannes-le-Clap est officiellement devenu un nouveau terrain d’entraînement des Jeux olympiques de Paris 2024. Il s’agit du 5e « centre de préparation », aux JO du Gard. On compte déjà Port-Camargue au Grau-du-Roi pour la voile, Alès Agglomération pour l’athlétisme et le volley-ball, Beaucaire pour l’aviron et le canoë et Nîmes pour le tir à l’arc.

Un projet de restructuration est lancé autour du centre sportif de Méjannes-le-Clap. L’idée étant de le repositionner comme un site sportif et touristique d’envergure avec un « pôle vélo » central. En même temps, le conseil départemental, labellisé terre de jeux 2024 depuis 2020, a candidaté pour devenir centre de préparation aux Jeux (CPJ) olympiques de Paris 2024.

Les délégations sportives internationales olympiques et paralympiques de cyclisme sur route et de breaking ont désormais la possibilité d’être accueillies dans le cadre de leur préparation aux Jeux de Paris 2024 sur le site de Méjannes-le-Clap. Trois autres disciplines olympiques devraient être validées prochainement.

Pour les délégations sportives étrangères, les CPJ doivent répondre à des critères définis, dépendant des besoins de chaque discipline, des exigences des délégations et des objectifs de performance. Le Conseil départemental, chef de file du projet, s’est donc engagé à répondre à un cahier des charges précis. En dehors des spécificités de chaque discipline, il existe un cahier des charges minimal qui porte sur la localisation et les caractéristiques des équipements, de l’hébergement et la restauration, la sécurité, les services linguistiques, les services médicaux, l’accessibilité.

« Accueillir des délégations olympiques et paralympiques du monde entier constitue une magnifique opportunité »

Le centre sportif de Méjannes présente l’avantage d’avoir tout le potentiel du CPJ sur un seul site pour répondre au cahier des charges minimal évoqué (camp de base) ainsi qu’à certains cahiers des charges spécifiques des disciplines pour lesquelles il a candidaté (cyclisme sur route, BMX, VTT, Basket 3*3, Breaking).

Pour la présidente du Département, Françoise Laurent-Perrigot, ainsi que Vincent Bouget, conseiller départemental délégué aux sports, et Cathy Chaulet et Ghislain Chassary, conseillers du canton de Rousson : « Cette reconnaissance consacre la valeur ajoutée du centre sportif et valorise l’attractivité du Gard. » Et d’ajouter : « Accueillir des délégations olympiques et paralympiques du monde entier constitue une magnifique opportunité qui permettra au conseil départemental et au centre de renforcer davantage les nombreuses actions déjà existantes et de mettre en place notre nouveau projet de mandat pour ce site. »

Marie Meunier





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire