Home En bref Métropole de Montpellier / Grève à TaM : un nouvel objectif « zéro transport » mardi
En bref

Métropole de Montpellier / Grève à TaM : un nouvel objectif « zéro transport » mardi

Plus de rames de tramway le dimanche.
Pas de rames de tramway ce mardi 31 janvier  (©TaM 3M)

Le trafic du tramway et des bus sera de nouveau fortement perturbé, ce mardi 31 janvier, dans la Métropole de Montpellier, en raison. d’un nouveau mouvement de grève des salariés de TaM 3M. Pour l’heure, seuls les syndicats CGT-TaM et UGICT-CGT-TaM annoncent une nouvelle manifestation, tandis que le syndicat FO devrait suivre.

Objectif de la CGT-TaM et UGICT-CGT-TaM : « zéro transport » : « Le 19 janvier le tram et les bus du réseau TaM ne sont pas sortis et les grévistes étaient nombreux à manifester contre la réforme de retraite », relève ce jeudi la CGT-TaM et UGICT-CGT-TaM, qui appelle à « une mobilisation totale dans la rue et dans la durée contre cette réforme des retraites. Nous appelons les salariés TaM à une deuxième journée de grève et de manifestation mardi 31 janvier avec de nouveau un zéro transport ».

À lire aussi

  • Montpellier : pourquoi les usagers du tramway sont passés au fichier des personnes recherchées

Préavis jusqu’au 1er mars 

Le rendez-vous sera donné à 11h au départ de la place Zeus, dans le quartier d’Antigone, à Montpellier. Pour info, la CGT-TaM et UGICT-CGT-TaM ont déposé un préavis de grève qui court tous les jours jusqu’au 1er mars prochain pour être présents à d’éventuelles manifestations. « Nous demandons le passage aux 32 heures par semaine, la retraite à 60 ans et la reconnaissance de la pénibilité dans notre métier de transport. Cette réforme a frappé de plein fouet l’ensemble des travailleurs et travailleuses, rien ne justifie une réforme aussi brutale, nous demandons le retrait de ce projet de réforme injuste, et injustifié », soulignent les responsables de ces deux syndicats. Les usagers des transports d’ici doivent d’ores et déjà pendre leurs précautions et penser à un nouveau plan B.

Les étudiants dans la rue

Les étudiants seront également dans la rue, mardi : à l’appel du Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier -SCUM-, le syndicat étudiant majoritaire, une soixantaine d’étudiantes et d’étudiants ont formé un Comité d’action étudiant ce mercredi. « Ouvert à toutes et à tous, il a comme objectif d’organiser des actions concrètes de lutte contre la réforme des retraites et la précarité imposées par le gouvernement Macron », annonce le SCUM.

À lire aussi

  • Université de Montpellier: « Le burn-out nous guette » le SCUM tire la sonnette d’alarme.

Diverses actions sont d’ores et déjà programmées : départ d’un cortège étudiant mardi 31 janvier, à 9h30 depuis l’entrée Atrium de l’Université Paul-Valéry, afin de rejoindre la manifestation interprofessionnelle, au sein de laquelle le SCUM représente les étudiants montpelliérains, place Zeus pour 11h. Réunion du prochain Comité d’action étudiant mardi 31 janvier à 18h au préfabriqué 3,2 de l’Universiré Paul-Valéry Montpellier 3. Et rassemblement devant le Rectorat jeudi 2 février à 10h, rue de l’Université, tramway ligne 1 Louis Blanc, contre la précarité étudiante et la mise en place du Parcoursup des Masters.

Absences non comptabilisées

Pour la journée de mobilisation nationale du mardi 31 jnvier, le SCUM a demandé et obtenu de la part de la présidence de l’université Paul-Valéry, que les absences en cours et examens ne soient pas comptabilisées, afin de permettre aux étudiantes et étudiants de participer au cortège étudiant et à la manifestation interprofessionnelle. De plus, il a été décidé, en cas de blocages économiques décidés par les travailleurs, d’appeler les étudiantes et étudiants à s’y joindre massivementafin de continuer à faire pression sur le gouvernement.

Related Articles

En bref

Meeting Nupes à Dieppe : plus de 450 personnes réunies contre la retraite à 64 ans

Plus de 450 personnes sont venues écouter François Ruffin fustiger la réforme...

En bref

Lyon. Jordan, chauffeur-routier à 18 ans : « Je prends la relève des retraités »

Jordan Champallier, âgé de seulement 18 ans, est déjà chauffeur-routier dans le...

En bref

Rotary fête du jardin à Saint-Lô, fin mars : encore des stands à louer

Il reste des stands libres pour la fête du jardin organisée au...

En bref

Lyon. Les lumières des rues ne seront plus éteintes la nuit, voici à partir de quand

La ville de Lyon va mettre fin à l’expérimentation de l’extinction de...