Par Rédaction Sillé-le-Guillaume Publié le Les Alpes Mancelles Voir mon actu Suivre ce média

Marie Taupin, jeune maman d’un garçon de trois ans, s’est lancée dans l’écriture et l’édition d’un premier roman, relatant ses expériences professionnelles. (©DR. )

Marie Taupin, originaire de Mézangers (Mayenne), résidant à la Rochelle, vient d’écrire son premier roman.

Rien ne prédisposait Marie Taupin à écrire et publier un roman. Mézangéenne d’origine, résidant à la Rochelle, elle occupe les fonctions de diététicienne hospitalière spécialisée en diabétologie et en éducation thérapeutique.

Un concours de circonstances

Ses expériences professionnelles ? Des passages douloureux de sa vie ? Une remise en question ? C’est tout un ensemble qui l’a conduite à se lancer dans cette aventure. « Mon métier m’a terriblement inspiré parce qu’en quinze années, au contact des patients, voir le vécu de ces personnes particulièrement des adolescents pour qui c’est plus difficile, furent pour moi une évidence. »

En établissement de soins, le diététicien est tour à tour thérapeute, éducateur, conseiller… « Mais aussi avec mes propres expériences privées et les aléas de la vie. L’écriture fut pour moi, en quelque sorte, une thérapie, un exutoire. Un réel soin comme peuvent être la musique, le théâtre, la peinture. »

Partir à l’aventure certes, mais pas aveuglément

Elle a suivi des cours d’écriture, en ligne avec le confinement, auprès d’auteurs renommés comme Bernard Werber principalement connu pour sa Trilogie des Fourmis, Eric-Emmanuel Schmitt, dramaturge, romancier auteur d’un ouvrage d’enquête sur la violence et le sacré, L’Homme qui voyait à travers les visages, puis a été assistée par un coach en autoédition.

« Page après page l’histoire se crée et de cela est né Prête moi tes ailes, retraçant à deux époques différentes l’adolescence d’Angélique, Rochelaise, et de Paul, Mayennais. Ce livre m’a permis de les valoriser, de les mettre en lumière. C’est également en hommage à un ami décédé en 2006. » Prête moi tes ailes est le fruit de deux années de travail, l’aboutissement d’un parcours au jour le jour signe d’un nouveau départ pour sa vie personnelle et professionnelle. Marie Taupin va à la rencontre du public lors des salons, à l’exemple de celui de la Rochelle le week-end dernier au salon féminin des auteures.

En vente sur Amazone au prix de 12 €, version papier ou numérique.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Les Alpes Mancelles dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Original Article

Previous articleToulouse. Après la crise du Covid, ils optent pour la ville, en semaine, et le week-end à la campagne
Next articleDans les MacDonald’s de Dreux, les clients et les équipiers se mettent au vert