A la une

Nantes : les radars double face remis en état sur le périphérique, les incendiaires pas identifiés

Le radar double face, entre les portes de Rezé et des Sorinières à Nantes, en chaussée extérieure du périphérique.
Le radar double face, entre les portes de Rezé et des Sorinières à Nantes, en chaussée extérieure du périphérique. (©Julien Sureau / actu Nantes)

Ils reflashent. Depuis la fin du mois d’août 2021, les deux radars double face du périphérique nantais qui avaient été dégradés ont été remis en service

L’enquête de la police classée

Ces appareils, installés en septembre 2020 entre les portes de Rezé et des Sorinières, ont été incendiés volontairement dans la nuit du 24 au 25 juin dernier

Une enquête de police avait été ouverte pour retrouver le ou les auteurs des faits. « Les recherches n’ont pas permis d’identification sur ces deux faits », a indiqué le commissariat ce lundi 4 octobre 2021 qui va classer l’affaire. 

L’auteur de l’excès de vitesse plus facilement identifié

Cette nouvelle génération de radars double face, déployés depuis janvier 2019, prend des photos de l’avant et de l’arrière des véhicules en excès de vitesse. Soit à plus de 90 km/h sur cette partie du périphérique.

Ces nouveaux radars permettent d’identifier plus facilement l’auteur de l’infraction et évitent ainsi la désignation d’un autre conducteur pour garder ses points, tout en permettant de flasher également les deux roues équipés uniquement d’une plaque à l’arrière.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Nantes dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 836

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.