Please assign a menu to the primary menu location under menu

En bref

Nice : Amazon veut faire rayonner les Studios de la Victorine

La Victorine poursuit son retour au premier plan, avec l’annonce d’un partenariat entre les célèbres studios de cinéma, l’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière et le géant américain de la vidéo à la demande, Prime Video (branche de la plate-forme de vente en ligne Amazon).

Baptisé «Victorine Narrative Lab», ce partenariat inédit vise à mettre en place des ateliers d’écriture à destination des jeunes scénaristes français, au sein des célèbres studios niçois, pour qu’ils puissent imaginer et perfectionner leur long-métrage.

«Cela ne coûte rien à la Ville. Nous mettons les locaux de la Victorine à disposition», précise Henry-Jean Servat, conseiller municipal délégué au Cinéma. «Ces projets qui vont naître et mûrir à Nice, seront sélectionnés par un jury et quelques mois plus tard, Prime Vidéo pourra commencer le tournage. Au final, on retrouvera ces films sur leur plate-forme dans leurs créations originales».

Dans ce programme de formation, Prime Vidéo va payer 150.000 euros pour mettre en place les ateliers et payer les frais d’hébergement et d’encadrements de tous ces futurs étudiants. 

Un appel à candidatures bientôt lancé

Cet «incubateur à idées» qui prendra forme de janvier à mai 2022, proposera l’appui de professionnels du monde du cinéma mais également des conférences données par des grands auteurs et le soutien des professeurs de l’ENS Louis-Lumière, elle aussi installée à la Victorine. L’appel à candidatures devrait être lancé dans les prochains jours. Si les profils de toute la France sont les bienvenus, Henry-Jean Servat souhaite attirer des jeunes talents locaux.

«Nous espérons que des scénaristes locaux seront sélectionnés, n’importe quel élu dans ma situation se battrait pour cela. Même chose pour le tournage. Nice, et la Côte d’Azur en général, sont un cadre extraordinaire. Il y a une luminosité unique ici. J’espère que ces décors vont leur taper dans l’œil.»

Ce partenariat s’inscrit dans la démarche voulue par la ville depuis la reprise en régie des studios il y a quatre ans. «Cela illustre ce que nous voulons faire à Nice, c’est-à-dire attirer les regards au plus haut niveau vers nos studios. J’ai pour mission que les studios de la Victorine s’envolent». Et avec en toile de fond, un potentiel tournage ? «Rien ne dit que ces scénarios conçus à Nice seront tournés ici, mais l’objectif de la Victorine c’est qu’on y travaille. Nous avons aménagé les studios en les agrandissant, modernisant et insonorisant dans ce but», conclut l’élu. 



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire