Home En bref Nice. Clash sur M6 dans Qui veut être mon associé : « On a coupé nos réponses ! »
En bref

Nice. Clash sur M6 dans Qui veut être mon associé : « On a coupé nos réponses ! »

bla
Anne-Laure Monier, la cofondatrice de Nanaba, cette start-up proposant une application ludique pour les enfants, basée à Nice, est passée dans l’émission « Qui veut être mon associé » sur M6, mercredi soir. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu : elle en appelle à Cyril Hanouna pour se défendre. (Archive ©CBL / Actu Nice)

Un stratégique coup de communication, mais un vrai coup de gueule. Anne-Laure Monier, la cofondatrice de l’application ludique Nanaba, a lancé sa start-up à Nice (Alpes-Maritimes) en 2021. Mercredi 18 janvier 2023, elle est passée dans l’émission « Qui veut être mon associé » sur M6, aux côtés d’Olivier Guérin, son associé.

Alors que les cinq membres du jury ont refusé d’investir dans son entreprise, elle en ressort frustrée. Pas tellement par les refus mais par les explications qui lui ont été fournies, débriefe-t-elle à actu Nice. Elle en appelle à Cyril Hanouna pour tenter de faire passer son message dans TPMP.

À lire aussi

  • Nice. Comment cette startup oblige les enfants à réviser avant d’aller sur TikTok ou Snapchat

La start-up niçoise Nanaba dans « Qui veut être mon associé » sur M6

« C’était ce qu’on attendait », précise même Anne-Laure Monier. « On n’était pas forcément venus pour trouver un business-angel : notre seconde levée de fonds, de 750.000 euros, est prévue de longue date ». L’idée est donc de « passer sur un média de grande écoute et voir si notre produit plait ».

Effectivement, le jury composé de Delphine Andrée, Anthony Bourbon, Eric Larchevêque, Jean-Pierre Nadir et Marc Simoncini se montre attentif et intéressé à ce système qui permet de bloquer les applications du téléphone d’un enfant ou d’un ado avec l’aide d’un quiz éducatif. Le fait d’y répondre permet de débloquer le système.

À lire aussi

  • Qui veut être mon associé, Sophie Hombert, créatrice d’Aglaé sur M6 ce soir

« On a été cassé sur le nombre de collaborateurs »

La demande formulée par Anne-Laure Monier de 325.000 euros en échange de 5% du capital ne le convainc pourtant pas. Mais ce qui énerve le plus l’entrepreneuse, qui précise qu’elle n’agit pas dans le cadre d’une « revanche personnelle », ce sont les arguments que chacun lui a donnés en retour, alors qu’elle attendait de vrais conseils de leur part.

« Ils sont quand même inadmissibles : on a été cassés sur le nombre de collaborateurs que nous avons ». Ironie du sort : ce sont ces mêmes employés qui ont inscrit le binôme à l’émission !

À lire aussi

  • Nice. Anne Grégoire, ex-salariée en banque, a tout plaqué : « Une deuxième vie ! »

Elle en appelle à Cyril Hanouna pour se défendre sur TPMP

« Je trouve cela extrêmement dommageable sur l’image que cela véhicule pour les chefs d’entreprise », grogne-t-elle. Alors, elle en appelle à Cyril Hanouna, pour porter son message et se défendre sur le plateau de TPMP.

Aujourd’hui, on est dans un pays qui doit générer de l’emploi, où une entreprise doit être un moteur social ! Tu ne peux pas être sur un plateau TV, avec des responsabilités, et dire, devant des millions de téléspectateurs, qu’une entreprise doit être uniquement lucrative et pas sur la création d’emplois.

Anne-Laure MonierCofondatrice de Nanaba

« Je trouve ça dramatique et déplorable, c’est à l’antithèse des valeurs humaines que je porte en tant que cheffe d’entreprise depuis 15 ans », continue-t-elle.

À lire aussi

  • Julien, boulanger de Moselle, raconte les coulisses de TPMP après son passage face à Cyril Hanouna

Elle pointe un tournage tronqué

Elle ne démord pas et justifie les emplois de ses développeurs : « Eric Larchevêque a complètement dégradé toute l’équipe tech, en maintenant que notre application était très simple à développer. Si ça l’était, plein d’entreprises l’auraient fait ! Notre concept répond à une vraie demande. Et il pense que ça se développe en trois mois mais, en vrai, c’est très complexe ! »

Il y a eu tout un amalgame fait sur le plateau et on a coupé nos réponses, de façon que ça créé le brouillard auprès des téléspectateurs. Il (Eric Larchevêque) a dû passer pour un imbécile auprès de la communauté tech, qui nous a envoyé plein de messages de soutien. Mais pour le grand public, ce qu’il dit est parole d’évangile.

Anne-Laure MonierCofondatrice de Nanaba

« Notre équipe a été très peinée et énervée. Il y a peu de sociétés françaises, je les invite à me faire la liste, qui sont incubées chez Google et qui touchent une bourse de 100.000 dollars, comme nous », appuie la cheffe d’entreprise.

À lire aussi

  • Près de Nice. Ex-hôtesse de l’air, elle devient patronne d’une enseigne de bagels

La société continue de grandir

Anne-Laure Monier persiste et signe : pour elle, son modèle économique et social fonctionne. Même avec 20 employés pour son produit fini, dont elle redit qu’ils ont été les premiers à le développer dans le monde. « On en est à la 3e version de l’appli en 18 mois, on compte 70.000 utilisateurs et plus de 3 millions de quiz joués. » Ainsi qu’une version européenne.

Son passage sur M6 a, en tout cas, été bénéfique : « On a eu plus de 80.000 visites sur le site, plus de 10.000 comptes créés, énormément de demandes de partenariats avec un grand opérateur mobile, un constructeur de téléphone… » Mais Anne-Laure Monier espère désormais que son message retentira auprès de tous… et que Cyril Hanouna lui répondra.

Related Articles

En bref

TCL : pourquoi cette ligne de métro et ces stations ferment cinq jours à Lyon

La station de métro B à la Part-Dieu fermée. (©Nicolas Zaugra/ actu...

En bref

Un club de badminton en voie de création à Plumelec

Les premiers essais ont déjà connu une belle affluence. ©La Gazette du...

En bref

Deux ans de travaux rue Serpenoise à Metz : l’accès aux commerces sera-t-il garanti ?

La rue Serpenoise de Metz (Moselle) sera en travaux pendant deux ans...

En bref

Côtes-d’Armor : le plein emploi est proche mais les trésoreries sont fragiles

Les chiffres du tribunal de commerce de Saint-Brieuc révèlent des indicateurs au...