Sud

NÎMES « Les coulisses culinaires » : les grands chefs et leurs équipes mis en lumière par Karima M

 

Les chefs réunis autour de Karima M mercredi dernier lors du vernissage de l’exposition « Les coulisses culinaires, de l’ombre à la lumière ». (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Karima Mohamed, alias Karima M, s’est invitée dans les cuisines des plus grands chefs de Nîmes pour les besoins d’une exposition qu’elle a intitulée « Les coulisses culinaires, de l’ombre à la lumière ».

Au mois de janvier dernier, Karima M tournait une page de son histoire artistique après plus de quinze années passées à photographier les plus grandes danseuses de flamenco. Pas question pour autant de raccrocher son appareil, elle s’est toutefois concentrée sur un art, la gastronomie. Et encore une fois, dans ce nouveau chapitre, ce sont des rencontres qui se racontent à travers chacune de ses photos, avec les grands chefs(*) qui font la fierté des Nîmois et de la cité des Antonin, une destination gastronomique incontournable.

Ce coup de projecteur n’est pas exclusivement braqué sur ces cuisiniers de renom, mais sur l’ensemble de leurs équipes pour capter l’essence et l’effervescence de la création, ces moments auxquels les clients n’ont pas accès. « L’amour, voilà le sens de la vie que j’ai découvert à travers cette aventure humaine. L’amour de donner, de partager, un état, une sensation, une révélation, une transmutation. L’expérience ultime, une signature pour offrir la transmission, le savoir« , a déclaré la photographe lors du vernissage, mercredi dernier.

Michel Kayser, chef du restaurant Alexandre, aux côtés de Karima M dans les cuisines de l’Imperator. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

C’est dans la cour et les cuisines de l’Imperator à Nîmes que cette exposition a été accrochée. Bien sûr, les chefs acteurs de cet événement, ont été invités à la découvrir. « Karima, c’est un caractère…« , a lancé Michel Kayser. Comme elle aime à dire, « c’est à prendre ou à laisser. » Mais le chef du restaurant Alexandre à Garons, comme l’ensemble de ses confrères, reconnaît sa curiosité, sa générosité, son authenticité qui tout logiquement laisse échapper quelques maladresses souvent accueillies par des rires. Les élus présents au vernissage de l’exposition, parmi lesquels Franck Proust, président de Nîmes métropole et Amal Couvreur, conseillère départementale et régionale, ont été unanimes : « On t’aime comme tu es ! »

Le chef Vincent Croizard est une des figures remarquables de cette exposition. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Cette exposition sera prochainement accrochée dans le hall de l’aéroport de Nîmes-Alès-Camargue-Cévennes, avec quelques surprises en prime. Véritable « porte d’entrée sur notre territoire« , il ne pouvait y avoir de meilleur endroit pour rendre visible cette exposition et ces chefs, « ces ambassadeurs de l’art de vivre, de la gastronomie et du terroir« , s’est réjoui Grégory Merelo, le directeur de l’aéroport. Elle y restera quelque temps avant de rejoindre une nouvelle destination, même s’il subsistera une trace de son passage, une photo de groupe « un peu décalée« , promet la photographe. On a hâte de voir ça.

Touchée par l’histoire de Clémence Coute, à la tête du restaurant Menna, Karima M l’a invité dans son exposition. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Stéphanie Marin

*Michel Kayser, Vincent Croizard, Jérôme Nutile, Olivier Douet, Damien Sanchez, Stéphane Debaille, Nicolas Fontaine, Clémence et Jonathan Coute, Julien Caligo, Pierre Gagnaire. 





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 407

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.