Sud

NÎMES MÉTROPOLE Dix-sept dates et 26 artistes pour la 16e édition du Jazz festival

Nîmes métropole a présenté l’événement à Paloma (Photo Nîmes métropole)

Du 22 septembre au 22 octobre, Nîmes métropole Jazz festival met en place plusieurs concerts pendant un mois, répartis dans les communes de l’agglomération.

Le jazz est peut-être un genre musical originaire du Sud des États-Unis, mais ça ne l’empêche pas de venir s’installer à Nîmes. En septembre prochain pour sa 16e édition, Nîmes métropole Jazz festival organise plusieurs concerts à Nîmes et sur l’agglomération. À la carte, plusieurs artistes inspirés viendront partager un bout de ce genre musical aux mille et une origine, et cette année, les femmes seront mises en lumière avec la thématique principale : « Elles, Voix, Joies du jazz ».

Groupe, solo, homme ou femme, français ou étranger, le jazz est pour tous. Pour cette édition, des artistes féminines viendront témoigner de leurs voix envoûtantes et de leurs multiples talents comme Irene Reig, saxophoniste barcelonaise qui se produira gratuitement aux Jardins de la Fontaine le 24 septembre à 18 h 30. Plusieurs groupes seront présents dont Orange Blossom, accompagné de François Delarozière, qui montera sur la scène de Paloma à Nîmes le 19 octobre prochain. Les enfants auront aussi droit à un show à leur portée grâce à Léa Amable et Marc Simon qui offriront aux Jardins de la Fontaine, un spectacle interactif et participatif, le tout rythmé de chansons françaises, anglaises ou créoles.

Dix-sept dates ont été programmées et 26 artistes ont été appelés pour le plus grand plaisir des amateurs de jazz. Le but ? Rendre hommage à ce genre musical intemporel, mais aussi égayer les rues nîmoises et celles de l’Agglo. « Le jazz n’est pas seulement de la musique ; c’est un mode de vie, une façon d’être, une façon de penser, affirmait l’immense Nina Simone. Une façon de modeler l’énergie vitale qui anime et libère aussi bien les âmes que les corps, dépasse toutes les frontières et crée de nouveaux territoires« , rapporte Franck Proust, le président de Nîmes métropole.

En salle de concerts, ou en extérieur, certains shows peuvent être payant tout comme gratuit, « la programmation se veut variée et accessible à tous », rappelle Joël Vincent, déléguée aux Activités artistiques. Avec ses nombreux partenaires, le festival s’engage à faire briller le jazz, et va même jusqu’à décorer un Trambus avec le visuel de la créatrice de l’affiche, Clara Langelez.

Magda Soltani 

Découvrez le programme complet et les tarifs sur le site internet : nmjf.fr





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 14 434

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Alert: Content selection is disabled!!