NÎMES Rénovation urbaine : 32 logements neufs inaugurés chemin de Pissevin

La cuisine d’un des 32 appartements construits (Photo Corentin Corger)

Dans le cadre de la rénovation urbaine des quartiers prioritaires de la ville, la résidence « Villa Seven » a été inaugurée chemin de Pissevin, en bordure de l’avenue Kennedy. Trente-deux logements locatifs disponibles gérés par Un toit pour tous. 

Dans le cadre du Nouveau programme de renouvellement urbain du quartier Pissevin à Nîmes, Un toit pour tous s’est engagé dans la reconstitution de l’offre locative au travers de plusieurs opérations dont « Villa Seven ». En lisière de l’avenue Kennedy, le bailleur social, qui gère 10 000 logements dans quatre départements dont la moitié dans le Gard, propose 32 logements répartis dans un bâtiment de trois niveaux. Il y a six T2 (49 m2), 20 T3 (65 m2) et six T4 (81 m2) pour des loyers moyens hors charges respectivement de 321,95 €, 414,01 € et 527,26 €.

Le bâtiment est également doté de 34 places de parking en sous-sol, un local à ordure ménagère avec composteur collectif et un local pour le stationnement des deux roues. Quant aux logements, ils sont équipés de volets roulants, chaudière individuelle et thermostat d’ambiance dans les séjours. « La volonté était de retrouver l’origine du quartier avec des maisons accolées et cette association de petits pignons », résume Marie-Pierre Quaile, l’architecte du projet dont 70 % est constitué de logements traversants.

Plusieurs projets en cours

Lors de cette inauguration, le premier adjoint Julien Plantier était présent pour la ville de Nîmes rappelant que le maire Jean-Paul Fournier était venu poser la première pierre en mars 2021. « C’est l’accomplissement d’un travail bien fait avec cette volonté de mettre en lumière l’habitat social à quelques encablures du grand programme de rénovation urbaine », félicite l’élu. Au total, tout investisseur confondu, près de 470 M€ seront déboursés pour la rénovation urbaine et la facture s’élève à 600 M€ en ajoutant le coût de la requalification des copropriétés dégradées. D’autres élus étaient présents : le conseiller régional Henry Brin et Géraldine Rey-Deschamps, vice-présidente de Nîmes métropole, déléguée à l’Habitat et au renouvellement urbain.

Plusieurs élus étaient présents pour cette inauguration (Photo Corentin Corger)

À côté de la Villa Seven, le quartier Pissevin va être renouvelé à l’image de la résidence Pollux, hébergeant actuellement 108 familles, qui sera bientôt détruite. Un véritable changement au niveau de l’urbanisation notamment à proximité de l’avenue Kennedy où plusieurs projets sont en cours de construction pour augmenter encore l’offre de logements sociaux dans la capitale gardoise.

Le coût total de l’opération s’élève à 4 754 612 € répartis de la façon suivante : 3 860 759 € en prêt de la Caisse des Dépôts, 346 100 € de prêt Action logement, 176 000 € de subvention de Nîmes métropole, 148 200 € de subvention ANRU, 132 553 € de fonds propres et 91 000 € de subvention de la région Occitanie – Pyrénées – Méditerranée.

Corentin Corger



Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.