Etranger

« On attend les clients avec impatience »: 19 mois de fermeture plus tard, les boîtes de nuit rouvrent enfin leur portes

Dès ce vendredi minuit, les fêtards peuvent à nouveau se trémousser sur les pistes de danse des boîtes de nuit du pays. Après 19 mois de fermeture, les discothèques vont enfin rouvrir leurs portes.

Rythme endiablé jusqu’au petit matin, déhanchés enflammés sur la piste de danse, pas de masque ni de distanciation sociale: l’heure est la fête! Fermées depuis le premier confinement en mars 2020, les boîtes de nuit peuvent enfin rouvrir leurs portes à partir de ce vendredi 1er octobre. La plupart des clubs prévoient une réouverture dans la nuit de vendredi à samedi, mais théoriquement, ils pouvaient ouvrir dès ce jeudi soir. Avec des conditions strictes bien évidemment.

L’utilisation du Covid Safe Ticket à l’entrée est obligatoire, ainsi, les danseurs pourront laisser tomber leur masque, et la distanciation sociale, pour une soirée presque comme avant. Les boites de nuit devront aussi assurer une qualité de l’air et une ventilation suffisante. Un flou persiste par contre concernant les mesures covid pour le personnel des boites de nuit. 


© Belga  

On attend les clients avec impatience

Le monde de la nuit entamait donc les derniers préparatifs ce jeudi soir. Exemple dans trois clubs bruxellois où notre équipe s’est rendue. Le Mirano, fondé en 1980 qui était à l’époque une salle de cinéma, le Spirito, un club créé dans une ancienne église, et le Nostalgia, un club à thème année 80. Tous s’activent pour permettre une réouverture en grande pompe: décorations en bois pour le Spirito qui a fait appel à une architecte et une ébéniste, réagencement de la boîte de nuit pour le Nostalgia et travaux d’acoustique pour améliorer le son au Mirano, expliquent tour à tour les gérants des établissements à notre journaliste sur place. 

Et après 19 mois de fermeture, clients, personnels et gérants de boîtes de nuit sont impatients: « On attend les clients avec impatience. On reçoit même des messages sur Facebook, des gens qui nous disent ‘ça nous a trop manqué, Nostalgia ça nous manque, Michel vous rouvrez quand’, ça a vraiment manqué aux gens de faire la fête, parler et danser et on est là pour ça », se réjouit Michel Slessmans, propriétaire du Nostalgia à Bruxelles.

Danse à nouveau permise dans l’Horeca, fini la fermeture à 1h

La danse est aussi à nouveau permise dans les cafés. L’heure de fermeture fixée à 1h00 du matin pour les magasins de nuit, les événements et l’Horeca est également levée à partir du 1er octobre. Cette suppression permet un alignement de l’horaire du monde de la nuit. À partir du 1er octobre, le Covid Safe Ticket sera d’application pour les événements avec un public d’au moins 500 personnes à l’intérieur et 750 personnes à l’extérieur. Plus besoin de masque buccal donc, ni de respecter une distanciation sociale. A Bruxelles, le Covid Safe Ticket sera en revanche nécessaire pour des événements à partir de 50 personnes en intérieur et 200 personnes à l’extérieur.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 11 071

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.