Home En bref Paris : c’est quoi cette drôle de cheminée au pied de la tour Eiffel ?
En bref

Paris : c’est quoi cette drôle de cheminée au pied de la tour Eiffel ?

La cheminée est visible à proximité du pilier Ouest de la tour Eiffel
La cheminée est visible à proximité du pilier Ouest de la tour Eiffel (©TM/ActuParis)

Plus de 5 millions de personnes ont accédé à la tour Eiffel en 2022. Mais combien ont remarqué cette drôle de cheminée cachée à quelques mètres de la « Dame de fer » au milieu de la verdure. Une des curiosités des lieux, visible à proximité du pilier Ouest, que l’on vous explique.

À lire aussi

  • Paris : c’est quoi cet immeuble face auquel la tour Eiffel ne fait pas le poids ?

La vapeur pour faire marcher les ascenseurs

Achevée en 1889, la tour Eiffel a rapidement été dotée d’ascenseurs pour faciliter son ascension. Pendant une dizaine d’années, ceux-ci ont fonctionné grâce à des machines à vapeur installées aux pieds du monument. 

Comme le rappelle le site de la tour Eiffel, des machines à vapeur avaient déjà servi à son montage, « avec une grue à vapeur dans chaque pile, grimpant en même temps que la Tour ». Des monte-charges, également à vapeur, ont également été installés au 1er, 2e et au niveau intermédiaire entre le 2e et le 3e étage. 

À lire aussi

  • Insolite à Paris : le bunker de la tour Eiffel est bien caché sous le Champ-de-Mars

« Pour actionner les ascenseurs transportant les visiteurs, quatre machines à vapeur au charbon de type Collet avaient été installées dans le pilier Sud de la Tour, explique le site. Elles généraient de la vapeur qui actionnait directement des pompes fournissant l’énergie hydraulique nécessaire au mouvement des différents ascenseurs. La force hydraulique était distribuée dans les autres piliers au moyen de conduites ». 

L’électricité remplace la vapeur 

Restait à évacuer les fumées.  Pour cela, on utilisait un conduit menant 116 mètres plus loin à une cheminée en brique haute de 12,50 mètres installée dans les jardins toujours visible aujourd’hui. 

Mais, en 1900, fini la vapeur. Deux générateurs supplémentaires sont installés tandis que de nouvelles pompes et des moteurs électriques améliorent le fonctionnement des ascenseurs. 

Related Articles

En bref

Commerce : à Nogent-le-Bernard, l’ouverture du café associatif se précise

Bonne ambiance au refuge pour la journée crêpes. ©QNSCNT Depuis l’arrivée du...

En bref

Météo. Quel temps va-t-il faire à Toulouse et en Occitanie pour le premier week-end des vacances?

Samedi, il fera beau à Toulouse et les températures seront agréables. (©Illustration/David...

En bref

Handball. Caen échoue d’un but à Frontignan

Maxime Ermolenko a réalisé un 5/5 au tir contre Frontignan dans un...

En bref

Disparition inquiétante près de Cambremer : la quinquagénaire a été retrouvée

La gendarmerie du Calvados a mis fin à l’appel à témoins dans...