Ligue 1

participants, catégories, favoris… Ce qu’il faut savoir de la prochaine édition

Les meilleurs skippers au large du monde s’apprêtent à reprendre la mer ! La 12e édition de la Route du Rhum, la célèbre course transatlantique en solitaire, comptera 138 marins au départ le 6 novembre à Saint-Malo en Ille-et-Vilaine, un nouveau record de participation. Ils étaient tous là ou presque mercredi à Paris au théâtre Mogador, pour le lancement officiel de l’événement, qui a lieu tous les 4 ans depuis 1978. « Cette course elle va être absolument sensationnelle et historique », a promis Joseph Bizard, direct général d’OC Sport Pen Duick, en charge de l’organisation.

Les différentes catégories des bateaux en course

En 2018, ils étaient 124 à prendre le départ de cette course mythique qui avait vu le vétéran Francis Joyon (Idec Sport) arracher la victoire en un temps record de 7 jours 14 heures 21 minutes, soit sept de moins que François Gabart, qu’il avait réussi à rattraper dans les derniers instants de la traversée.

La flotte (138 marins, dont 5 femmes et 14 nationalités représentées) sera alignée le dimanche 6 novembre sur une seule ligne de départ de plusieurs kilomètres à Saint-Malo pour un départ à destination de la Guadeloupe. Les 138 bateaux se répartissent en différentes catégories : d’un coté, les multicoques (Ultim, Multi50 et Rhum Multi) et de l’autre, les monocoques (Imoca, les Class40 et Rhum Mono). Tous les regards seront tournés vers la performance des Ultim, ces géants des mers capables de ‘voler’ (32 m de long pour 23 m de large) grâce à leurs foils, en atteignant des vitesses folles.

Cinq multicoques à jouer la victoire

Ils seront cinq multicoques à jouer la victoire : François Gabart (SVR-Lazartigue), Charles Caudrelier (Edmond de Rothschild), Yves Le Blevec (Actual), Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) et Thomas Coville (Sodebo). Ils devraient arriver à Pointe-à-Pitre entre 6 et 9 jours plus tard. « Tous les bateaux ont progressé, vont encore plus vite, cela va encore être une course à grand spectacle avec beaucoup d’émotions », s’est réjoui auprès de l’AFP François Gabart. « C’est le plus emblématique de tous les rendez-vous », selon Thomas Coville qui participera pour la 7e fois.

Nouveauté cette année, même les Ultim rentreront dans le bassin de Saint-Malo quelques jours avant la course pour être admirés par le public. Le village ouvrira le 25 octobre pour une durée de 13 jours, soit un jour de plus que la précédente édition. Selon les chiffres communiqués par les organisateurs, 2,2 millions de spectateurs – villages départ et arrivée et sites de départ – étaient venus en 2018, dont 1,3 million à Saint-Malo.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 13 196

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.