Home En bref Pascal forme les familles d’accueil qui souhaitent participer à l’éducation d’un chien
En bref

Pascal forme les familles d’accueil qui souhaitent participer à l’éducation d’un chien

Handichiens Eure
Pascal Bruyère possède deux chiens dont le sien, un Rottweiler noir, ainsi qu’un Labrador qu’il éduque actuellement pour l’association Handi’Chiens. Les chiens formés et remis aux personnes en situation de handicap sont le plus souvent des Labrador et des Golden. ©S.F

Résidant près de Beuzeville (Eure), Pascal Bruyère est délégué départemental de l’Eure de l’association Handi’Chiens. Il forme les particuliers qui souhaitent devenir famille d’accueil et participer pendant plus d’un an à l’éducation d’un chien. Interview. 

Présentez-nous la mission de l’association Handi’Chiens ? 

« L’association Handi’Chiens forme des particuliers qui souhaitent pré-éduquer des chiots. Je suis moi-même famille d’accueil. Le chien nous est confié à l’âge de 2 mois, pendant une durée de 16 mois. On lui apprend à rester assis, debout, allongé, mais aussi à marcher en laisse, à ouvrir une porte ou encore à se tenir correctement en ville.

Ensuite, le chien intègre l’un des centres de l’association et est pris en charge pendant 6 mois par des éducateurs professionnels. Et lorsqu’il est âgé de 2 ans, il est remis à une personne en situation de handicap qui en a fait la demande. »

Quel est le profil idéal pour devenir famille d’accueil ? 

« La première chose, cela paraît évidemment, c’est d’aimer les chiens. Mais ce n’est pas parce qu’une personne n’a jamais eu de chien qu’elle ne fera pas une bonne famille d’accueil. Elle s’engage à suivre mes cours qui se déroulent une fois tous les quinze jours et à respecter les méthodes d’éducation transmises par l’association, qui se basent sur une méthode douce et non coercitive.

À lire aussi

  • Animaux : voici les races de chiens et de chats préférées des Français en 2022

L’association a également une préférence pour les familles qui possèdent un peu de terrain autour de leur maison. Elle vérifie que les membres sont bien tous d’accord pour accueillir un chien chez eux.

Enfin, l’autre règle, si la famille doit s’absenter, pour par exemple se rendre travailler, elle s’engage à ne pas laisser le chien seul pendant plus de quatre d’heures d’affilée. »

« Tout est pris en charge par l’association »

Financièrement, combien d’argent doit-elle débourser pour adopter temporairement un chien ?

« Croquettes, frais de vétérinaires, collier, laisse, cage… Tout est pris en charge par l’association. La famille doit seulement financer des couvertures et éventuellement des jouets. Il faut savoir que pendant toute sa formation de deux ans, un chien coûte environ 17 000 euros à l’association Handi’Chiens.

Chaque année, 150 chiens sont formés dans toute la France et nous avons 600 demandes de personnes en situation de handicap. Il y a en moyenne trois ans d’attente. » 

Une fois le chien formé et remis à la personne en situation de handicap, l’association continue-t-elle de suivre son évolution ? 

« Oui l’association a toujours un regard sur le chien et reste en contact avec la personne en situation de handicap pour vérifier tout simplement qu’il n’est pas maltraité ou mal utilisé. Si cela se passe mal, on peut très bien le retirer. Le chien appartient jusqu’à sa retraite, soit environ à l’âge 8 ans, à l’association.

À lire aussi

  • Meaux : dans le quotidien de Jessica, non-voyante, et son chien-guide

Ensuite, il peut être définitivement cédé à la personne en situation de handicap. Mais si celle-ci ne peut pas s’en occuper, car elle aura sûrement fait une autre demande pour bénéfne scier d’un chien plus jeune, l’association dispose d’une liste d’attente de familles qui accueillent les chiens en retraite. En aucun cas le chien sera abandonné. »

L’association Handi’Chiens recherche une famille d’accueil dans la région de Pont-Audemer. Si vous êtes intéressé, vous pouvez contacter Pascal Bruyère au 06 68 30 36 29 ou le Centre Handi’Chiens à Alençon par mail contact.alencon@handichiens.org ou par téléphone au 02 33 29 51 26.

Related Articles

En bref

Gironde. Electroménager, électricité, plomberie… Seb Ménager répare tout à domicile

Sébastien Mennechet à 45 ans, devient, à son compte à Mongauzy (Gironde),...

En bref

À Argentan, une bourse aux vêtements sur 2 jours pour Les Paniers du Cœur

Une bourse aux vêtements est organisée à Argentan les samedi 11 et...

En bref

Côte-d’Or. En 2070, combien d’habitants dans le département ?

La Côte-d’Or pourrait compter 497 000 habitants en 2070, selon une projection...

En bref

Séisme en Turquie : dons, collecte, voici comment les Marseillais peuvent agir

La Turquie frappée par le drame. Les Marseillais peuvent aider les victimes...