Please assign a menu to the primary menu location under menu

Etranger

« Passer son temps à nettoyer, ça va coûter plus cher que la marchandise qui est dedans »: de nombreux commerçants dépités pensent à l’avenir

En province de Liège, de nombreux commerçants touchés, sur plus de 60 Km, évacuent les marchandises inondées. Le gouvernement wallon a débloqué 2 milliards d’euros pour venir en aide aux commerces qui étaient déjà mis à mal par le covid.

Sur place, l’heure est encore au nettoyage. Les commerçants oscillent entre optimisme et désespoir. Pour beaucoup, la reprise n’est envisagée que dans plusieurs mois.

"Passer son temps à nettoyer, ça va coûter plus cher que la marchandise qui est dedans. Donc, on est bien obligé de tout jeter", nous explique l'exploitant d'une quincaillerie à Chênée (Liège), en lançant à terre des boites de clous et des fournitures détrempées. Il envisage une reprise progressive, ouvrant un rayon après l'autre, en fonction de l'arrivée des marchandises pour lequel il faut refaire tout un stock…

Original Article

admin
the authoradmin