En bref

Plus de CO2 pour les compagnies aériennes d’ici 2050

Afin de lutter contre le réchauffement climatique, les plus grandes compagnies aériennes mondiales ont pris l’engagement ce lundi 04 octobre de ne plus émettre de CO2 à l’horizon 2050 lors de l’assemblée générale de leur association à Boston (Etats-Unis).

En préambule, Willie Walsh, le directeur général de l’Association internationale du transport aérien (Iata), a souligné le caractère «audacieux mais nécessaire» de cette mesure qui vise à «assurer la liberté de voler des générations futures».

Malgré la pandémie qui a lourdement affecté le domaine, le patron de l’Iata a estimé que cette avancée était primordiale pour la survie du secteur. «Nombreux sont ceux dans cette salle, individuellement ou en tant que groupes, qui ont déjà franchi cette étape. Pour d’autres, ce sera un défi supplémentaire à un moment très difficile», a-t-il affirmé dans des propos rapportés par l’AFP.

Willie Walsh a également évoqué une mise en place progressive passant par l’investissement de «centaines de milliards de dollars dans des avions plus économes en carburant et une baisse de la consommation moyenne des flottes de plus de 20% en une décennie».

Une accélération des mesures prises par l’Iata

Composée de 290 compagnies aériennes, soit 82% du trafic aérien mondial avant la pandémie de Covid-19, l’Iata va donc poursuivre la volonté de l’Union Européenne, qui a fourni une feuille de route stricte en juillet dernier concernant une économie mondiale plus verte

Un premier plan de réduction, moins ambitieux, avait été présenté par l’association il y a 12 ans, avec une limitation des émissions de CO2 pour les compagnies aériennes fixée à 50% d’ici à 2050 par rapport à 2005.

Aucun vote n’a eu lieu pour valider cette mesure annoncée qui a été adoptée par consensus, c’est-à-dire avec l’accord de chaque compagnie membre.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 945

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.