Please assign a menu to the primary menu location under menu

En bref

Police qui tu la population : Le dérapage d’un élu LFI de Cachan

Les propos tenus par Dominique Lanoë, adjoint au maire de Cachan (Val-de-Marne), font polémique. Lors d’un conseil municipal, cet élu La France insoumise a insinué que les policiers armés tuaient la population au lieu de la protéger.

La scène, filmée, s’est déroulée le 30 septembre dernier. Alors que les élus s’interrogent sur la nécessité d’équiper la police municipale en armes létales, Dominique Lanoë fait cette déclaration : «Le but de la police est de protéger la population, il n’est pas de posséder des armes pour la tuer».

Des propos qui provoquent un tollé dans l’opposition. Pascal Castillon, conseiller municipal «Mieux vivre à Cachan», décide même de quitter la salle. «Je pense à toutes les femmes et les hommes, de la police nationale, municipale, de la gendarmerie, qui risquent leur vie tous les jours pour la population, explique l’élu, également policier municipal. Pour moi [Dominique Lanoë] n’a rien à faire dans un conseil municipal, c’est un danger.»

La ville de Cachan n’a pas encore réagi

Depuis la publication de cette vidéo sur les réseaux sociaux, plusieurs réactions indignées ont été recensées, notamment de la part des représentants des forces de l’ordre et de la droite. Le Syndicat des Commissaires de Police Nationale a ainsi dénoncé des propos «consternants, calomnieux et diffamatoires», tandis que Vincent Jeanbrun, maire de l’Hay-les-Roses et proche de Valérie Pécresse, demande a demandé au gouvernement de «réagir rapidement».

L’équipe municipale de la ville de Cachan, elle, ne s’est pas exprimée, et n’a pas répondu à nos sollicitations.

Ces propos hostiles aux forces de l’ordre ne seraient pas les premiers au sein du conseil municipal. «En juin 2020, une conseillère municipale déléguée avait prétendu que la police était raciste, et elle était même allée jusqu’à dire que la France était raciste», relate Sébastien Trouillas, lui aussi conseiller municipal «Mieux vivre à Cachan», qui a interpellé sur Twitter la maire de la ville, Hélène de Comarmond, réclamant «des excuses publiques» ainsi que la démission de Dominique Lanoë.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire