Faits divers

Politique | Affaire de la « queue de loup », le président du Département des Hautes-Alpes, Jean-Marie Bernard, se livre sur son procès

Sept mois après, l’affaire de la « queue de loup » revient sur le devant de la scène. Affaire née le 21 février 2020 lorsque Jean-Marie Bernard, président du Conseil départemental des Hautes-Alpes, offre une queue de loup à Cécile Bigot-Dekeyzer, alors préfète des Hautes-Alpes, lors de sa cérémonie de départ. Poursuivi pour « détention, transport, offre ou cession d’une partie d’une espèce protégée » l’élu Les Républicains (LR) avait été condamné en première instance à une amende de 10 000 euros dont 5 000 avec sursis et à verser des dommages-intérêts à quatre associations environnementales, par le tribunal correctionnel de Gap. Jean-Marie Bernard avait alors fait appel. L’audience se tiendra dema



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 856

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.