Please assign a menu to the primary menu location under menu

En bref

Politique Esther Benbassa : pourquoi la sénatrice a-t-elle été exclue du groupe écologiste ?

Accusée de harcèlement moral à l’encontre de ses collaborateurs par une enquête de Mediapart, la sénatrice Europe Ecologie-Les Verts (EELV) Ester Benbassa a été exclue de son groupe «Ecologie, Solidarité et Territoires» au Sénat mardi 14 septembre, dans la soirée.

Dénonçant un climat de «terreur» mis en place par la sénatrice de 71 ans, les huit ex-collaborateurs et six anciens étudiants employés par l’élue à l’Ecole pratique des hautes études ont conduit à son éviction.

L’enquête de Mediapart fait part de chantages à l’emploi, de pressions et d’humiliations systématiques dans des SMS ou des mails, individuels ou collectifs, à l’encontre des 14 personnes interrogées. Au total, 18 assistants parlementaires se sont succédé au cours des deux mandats de la sénatrice EELV.

«Après avoir entendu la sénatrice et en conformité avec leur règlement intérieur, les sénateur.trice.s ont décidé d’exclure Esther Benbassa du groupe parlementaire à compter du 15 septembre», précise le groupe dans un communiqué.

«Un simulacre de procédure interne»

La sénatrice de Paris a réagi mardi dans la soirée avec un nouveau communiqué, dénonçant «un simulacre de procédure interne» et une décision prise en violation «du principe de présomption d’innocence».

Ancienne vice-présidente du groupe, dont elle s'était mise en retrait début juillet, Esther Benbassa avait été auditionnée par ce dernier le jeudi 9 septembre. Elle justifie sa présence «non pas pour se justifier (…) mais pour s’expliquer et réitérer ses excuses pour les maladresses et les erreurs».

<img src="https://static.cnews.fr/sites/default/files/styles/image_375_210/public/000_9d4347-taille1200_6134dbd053833.jpg?itok=HQvBhYwV" width="375" height="210" alt="Yannick Jadot est candidat à la primaire écologiste en vue de l&#039;élection présidentielle de 2022. " title="Yannick Jadot est candidat à la primaire écologiste en vue de l&#039;élection présidentielle de 2022. [SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP]" /> Sur le même sujetPrimaire EELV : Yannick Jadot plébiscité par les sympathisants selon un sondage

Des explications qui n’ont pas convaincu son groupe de la mettre à l’écart dès ce mercredi. «Mme Benbassa n’a pas contredit une partie des témoignages et elle n’a, à ce jour, pas jugé opportun de porter plainte en diffamation contre ces accusations».

Original Article

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire